Skip to content

De nouvelles puissances raconiennes interdisant les sacs en plastique à usage unique entrent en vigueur lundi en Nouvelle-Zélande. Les détaillants sont passibles d'une amende pouvant aller jusqu'à 52 000 £ (100 000 NZD) s'ils les remettent à leurs clients.

Cette interdiction concerne non seulement les sacs en plastique légers, mais également les versions plus épaisses distribuées par les grands magasins et même les options biodégradables et compostables "écologiques". Cependant, il appartiendra aux clients de contrôler eux-mêmes la loi et de signaler les contrevenants.

La décision du gouvernement de Wellington de réduire la quantité de plastique qui se retrouve dans les rivières et les océans afin de réduire la menace que représentent les oiseaux de mer, les poissons et autres mammifères marins vulnérables est à la base de cette interdiction.

Les sacs en plastique sont maintenant interdits dans plus de 40 pays.

L’interdiction en Nouvelle-Zélande a été annoncée par Jacinda Ardern, le Premier ministre du pays, l’année dernière. "Chaque année en Nouvelle-Zélande, nous utilisons des centaines de millions de sacs en plastique à usage unique", a-t-elle déclaré.

Source

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *