Actualités sportives | News 24

Les lutteurs dominent alors que Vinesh Phogat, Ravi Dahiya et Naveen remportent l’or ; Avinash Sable et Priyanka Goswami obtiennent l’argent

Ravi Kumar Dahiya, la lutteuse star Vinesh Phogat et la lutteuse de 19 ans Naveen ont remporté des médailles d’or, avec Pooja Gehlot (50 kg), Pooja Sihag (76 kg) et Deepak Nehra (97 kg) obtenant des médailles de bronze pour aider l’Inde à remporter des médailles en toutes les 12 catégories.

Avinash Sable a remporté l’argent au 3000m steeple messieurs, une course qui voit traditionnellement trois Kényans monter sur le podium. Sensational Sable était de retour avec un record personnel de 8:11:20 minutes pour mettre le feu au stade Alexander. Le Kenyan Abraham Kibiwot a décroché l’or avec 8:11:15.

Priyanka Goswami a également remporté l’argent dans la marche féminine de 10 km, également avec un record personnel de 43:38:83 minutes. L’Australienne Jemima Montang a remporté l’or avec 42:34:30 min.

L’Inde a remporté sa deuxième médaille de boulingrin des Jeux, cette fois une médaille d’argent dans le four à quatre masculin après l’or historique dans le four à quatre féminin. Dinesh Kumar, Chandan Kumar Singh, Navneet Singh et Sunil Bahadur se sont inclinés 5-18 face au quatuor d’Irlande du Nord composé de Sam Barkely, Adam McKeown, Ian McClure et Martin McHugh après 14 manches.

Jaismine Lamboria, Rohit Tokas et Mohd Hssamuddin ont ajouté des médailles de bronze au décompte des médailles de l’Inde alors que Nikhat Zareen, Nitu, Amit Panghal et Sagar ont pris d’assaut les finales dans leurs catégories respectives.

CWG 2022 – COUVERTURE COMPLÈTE | EN PROFONDEUR | FOCUS INDE | HORS TERRAIN | EN PHOTOS | DÉCOMPTE DES MÉDAILLES

L’Inde a remporté une victoire âprement disputée 3-2 contre l’Afrique du Sud pour se qualifier pour la finale de hockey masculin alors qu’Abhishek (20e minute), Mandeep Singh (28e) et Jugraj Singh (58e) ont marqué pour l’Inde, tandis que les buts de l’Afrique du Sud sont venus du bâtons de Ryan Julius (33e) et Mustapha Cassiem (59e).

L’équipe féminine indienne de cricket s’est assurée de remporter une médaille dès la première apparition de la discipline aux Jeux, battant l’Angleterre en demi-finale par quatre points. Smriti Mandhana a joué avec un 61 sur un total de 164 en Inde en 20 overs. En réponse, l’Angleterre a terminé avec 160 pour 6 après leurs 20 overs alloués, avec jusqu’à trois run-outs dans leurs manches.

Dutee Chand, Hima Das, Srabani Nanda et Simi se sont également qualifiées pour la finale du relais 4*400 féminin après avoir terminé deuxièmes des demi-finales contre la Jamaïque avec un temps de 44,45 secondes.

Au squash, Abhay Singh et Velavan Senthilkumar se sont inclinés face à Ng Yow et Yuen Wern, de Malaisie, 8-11, 8-11 dans les quarts du double masculin.

Les champions du monde Saurav Ghosal et Deepika Pallikal ont également perdu en demi-finale. Joelle King et Paul Coll, de Nouvelle-Zélande, les ont battus 11-7, 11-4.

Sharath Kamal a poursuivi sa course sensationnelle pour atteindre la finale des épreuves de double masculin et mixte. Il s’est d’abord associé à G Sathiyan pour battre la paire australienne de Nicholas Lum et Finn Luu 3-2 (11-9, 11-8, 9 -11, 12-14, 11-7).

Sharath a ensuite combiné avec le jeune Sreeja Akula pour entrer dans la finale du double mixte avec une victoire grésillante 3-2 sur le duo australien de Nicholas Lum et Minhyung Jee. La paire indienne a remporté une victoire de 11-9 11-8 9-11 12-14 11-7.

En simple dames également, Sreeja a fait bonne figure avant de subir une courte défaite 3-4 face à Tianwei Feng de Singapour. Akula a perdu 6-11 11-8 11-6 9-11 8-11 11-8 10-12 contre Feng dans une demi-finale palpitante.

Cependant, la fin de la campagne de Manika Batra a été décevante après qu’elle et sa partenaire de double féminin Diya Parag Chitale aient perdu 1-3 contre le duo gallois Charlotte Carey et Anna Hursey en quarts de finale.

Plus tôt, Sharath et Sathiyan se sont qualifiés pour les demi-finales du simple messieurs.

Alors que Sharath n’a fait qu’une bouchée du joueur de Singapour Yong Izaac Quek 4-0 (11-6 11-7 11-4 11-7), Sathiyan a été étiré dans son 4-2 (11-5 11-7 11-5 8-11 10-12 11-9) victoire de l’Anglais Sam Walker.

Cependant, c’était les rideaux pour Sanil Shetty, qui a gaspillé une avance d’un match pour s’incliner contre le favori local Liam Pitchford 1-4 (11-9 6-11 8-11 8-11 4-11).

En double féminin, les deux paires indiennes – Sreeja Akul et Reeth Tennison, et Manika Batra et Diya Chitale – ont remporté leur huitième de finale. Akula et Tennnison ont battu Chloe Anna Thomas Wu Zhang et Lara Whitton du Pays de Galles 11-7 11-4 11-3. Batra et Chitale ont battu la paire mauricienne Jalim Nandeshwaree et Oumehani Hosenally 11-5 11-5 11-3.

Lakshya Sen a enregistré une autre victoire confortable mais le double médaillé olympique PV Sindhu et Kidambi Srikanth ont dû travailler dur pour accéder aux demi-finales de badminton. La paire de doubles masculins de Satwiksairaj Rankireddy et Chirag Shetty, qui avait remporté une médaille d’argent en 2018, est également passée en demi-finale, tout comme la combinaison de jeunes femmes de Gayatri Gopichand et Treesa Jolly.

Le numéro 10 mondial Sen a battu le mauricien Julien Georges Paul 21-12 21-11 après que Sindhu et Srikanth aient lutté contre Goh Wei Jin de Malaisie et Toby Penty d’Angleterre en quarts de finale du simple féminin et masculin pour rester sur la bonne voie pour une médaille individuelle du CWG.

Une ancienne championne du monde, Sindhu, qui avait remporté une médaille de bronze et d’argent lors des deux dernières éditions, a enregistré une victoire par derrière 19-21 21-14 21-18 contre Goh, classée 60e, pour entrer dans sa troisième demi-finale consécutive à le GTC.

Le médaillé d’argent des championnats du monde, Srikanth, a également été loin d’être convaincant lors de sa victoire 21-19 21-17 contre le gaucher Penty, classé 54e au monde.

Satwik et Chirag, classés 7e au monde, l’ont emporté 21-19 21-11 sur les Australiens Jacob Schueler et Nathan Tang, tandis que Gayatri et Treesa ont battu les Jamaïcaines Katherine Jam et Tahila Richarson 21-8 21-6 dans une autre compétition déséquilibrée.

L’Inde a subi un revers dans le badminton féminin en simple lorsque Akarshi Kashyap s’est incliné face à l’expérimentée Écossaise Kirsty Gilmour 0-2. Kirsty a gagné 21-10, 21-7.

La Singapourienne Feng Tianwei a mis fin aux espoirs de Sreeja Akula d’atteindre la finale féminine avec une victoire 4-3 sur l’Indienne. Les scores étaient de 11-6, 8-11, 6-11, 11-9, 11-8, 8-11, 12-10 en faveur du Singapourien.

Lis le Dernières nouvelles et dernières nouvelles ici