Dernières Nouvelles | News 24

Les législateurs américains préparent des sanctions contre la CPI à cause d’Israël – Axios — RT World News

Certains Républicains espèrent dissuader la Cour internationale d’émettre des mandats d’arrêt contre les dirigeants israéliens.

Un groupe de législateurs républicains à la Chambre des représentants américaine envisage des sanctions contre la Cour pénale internationale (CPI) dans le but de protéger les dirigeants israéliens, a rapporté Axios.

Ces mesures visent à dissuader l’organisme international d’émettre des mandats d’arrêt contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et plusieurs autres hauts responsables en raison de la campagne militaire en cours contre le Hamas à Gaza.

Lancée à la suite de l’incursion du groupe militant le 7 octobre, qui a coûté la vie à environ 1.200 Israéliens, l’offensive a entraîné la mort de près de 35.000 Palestiniens, pour la plupart des civils, selon les autorités sanitaires contrôlées par le Hamas.

La campagne a été largement considérée comme une réponse disproportionnée et brutale de la part des Forces de défense israéliennes (FDI), et a suscité des critiques croissantes ces derniers mois, notamment de la part de pays qui soutiennent traditionnellement Israël, comme les États-Unis et certains pays d’Europe occidentale.

En janvier, la Cour internationale de Justice (CIJ) des Nations Unies a déclaré dans un arrêt qu’il était « plausible » que l’armée israélienne avait commis un génocide dans l’enclave palestinienne densément peuplée.

Au cours des dernières semaines, plusieurs médias ont affirmé que la CPI pourrait accuser les dirigeants israéliens de crimes de guerre.

Dans un article publié mardi, Axios a cité le président de la commission des affaires étrangères de la Chambre, Michael McCaul, affirmant que lui et ses collègues avaient été en contact avec le procureur de la CPI, Karim Khan.





« Nous ne savons pas si les mandats d’arrêt sont imminents, mais c’est une sorte de précaution de leur faire savoir que, s’ils le font, nous avons cette législation prête à être adoptée », il a révélé.

À la fin du mois dernier, des représentants républicains et démocrates aux États-Unis ont publié une déclaration mettant en garde la CPI contre « conséquences » au cas où il poursuivrait le Premier ministre israélien et d’autres responsables.

Leurs collègues du Sénat américain ont tenu une réunion virtuelle avec des représentants de la CPI la semaine dernière pour leur faire part de leurs préoccupations, a rapporté Axios.

Khan a déclaré dans un communiqué publié vendredi dernier que les menaces contre « exercer des représailles contre le tribunal ou contre le personnel judiciaire » porter atteinte à l’indépendance et à l’impartialité de l’organisme international.

« Le Bureau insiste pour que toutes les tentatives visant à entraver, intimider ou influencer indûment ses fonctionnaires cessent immédiatement. » il a écrit.

Netanyahu a accusé le corps judiciaire de chercher à « paralyser la capacité même d’Israël à se défendre » tout en attisant le « les feux de l’antisémitisme ».

Fin avril, Axios, citant deux responsables israéliens anonymes, a affirmé que le Premier ministre israélien avait demandé au président américain Joe Biden d’empêcher la CPI d’émettre des mandats d’arrêt.

Lien source