Les joueurs non vaccinés peuvent voyager pour l’Open d’Australie

BRISBANE, Australie (Reuters) – Le débat sur les joueurs de tennis non vaccinés autorisés à disputer l’Open d’Australie en janvier s’est intensifié mercredi avec le Premier ministre et un chef politique de l’État échangeant des coups de feu sur des points de divergence.

Le Premier ministre Scott Morrison a relancé le rassemblement lorsqu’il a indiqué dans des interviews télévisées que les joueurs de tennis non vaccinés seraient autorisés à obtenir des exemptions pour entrer dans le pays à condition qu’ils subissent deux semaines de quarantaine à l’hôtel.

Le Premier ministre de l’État de Victoria, Daniel Andrews, a pris les devants, déclarant aux journalistes à Melbourne qu’il ne demanderait pas d’exemptions pour les joueurs non vaccinés.

Victoria accueille l’Open d’Australie à Melbourne Park et a une politique de vaccination obligatoire pour les athlètes concourant dans les ligues nationales. Le gouvernement Andrews a imposé des mois de confinement aux habitants de Victoria et ne commence à rouvrir qu’après que le public a atteint des objectifs élevés pour le vaccin COVID-19.

La décision de Morrison mercredi de clarifier la position de son gouvernement fédéral sur la frontière internationale est intervenue une semaine après que son ministre de l’Immigration a suggéré qu’il y ait une politique d’interdiction de jab et de visa pour les joueurs lors de l’événement du Grand Chelem du 17 au 30 janvier.

Morrison a déclaré aux réseaux de télévision australiens qu’il existe des exemptions aux règles de protection des frontières internationales en cas de pandémie de COVID-19 à long terme pour ceux qui répondent aux critères des travailleurs qualifiés ou des avantages économiques.

S’il y a une exemption spéciale qui est justifiée pour une raison économique, eh bien, cela peut arriver », a-t-il déclaré. Mais vous devez suivre les règles de santé dans cet état et une quarantaine de deux semaines pour les personnes non vaccinées, eh bien, c’est sensé, Morrison a déclaré au réseau australien Nine.

Morrison a déclaré que la décision finale sur les règlements de l’Open d’Australie était pour l’État de Victoria, qui a un plafond pour les personnes non vaccinées arrivant.

Andrews a riposté.

Ce que je tiens à préciser, c’est que l’État de Victoria ne demandera aucune exemption pour les joueurs non vaccinés », a déclaré Andrews, selon l’Australian Associated Press. « Je ne vais pas demander et exiger des personnes assises dans la tribune, les personnes travaillant lors de l’événement doivent être vaccinées pendant que les joueurs ne le sont pas », a-t-il déclaré.

L’Australie se prépare à rouvrir ses frontières internationales le mois prochain pour la première fois depuis début 2020, mais ce sera un processus progressif, État par État, et dépendra des taux de vaccination à travers le pays. Les personnes entièrement vaccinées auront moins de restrictions à travers le pays que celles qui ne le sont pas.

Les stars du tennis entièrement vaccinées contre le COVID-19 devraient être autorisées à se rendre en Australie à partir du 1er décembre et, après avoir été testées négatives au coronavirus, n’auront pas à se mettre en quarantaine.

Selon la position de Morrison, les joueurs non vaccinés seraient confrontés à des restrictions similaires à celles en place pour l’Open d’Australie 2021, qui comprenait une quarantaine d’hôtel de 14 jours pour tous les joueurs, entraîneurs et officiels arrivés de l’étranger.

Le Premier ministre a déclaré qu’il fallait une certaine flexibilité pour que des événements majeurs se déroulent en Australie.

Allaient avoir l’un des taux de vaccination les plus élevés au monde… Nous voulons des événements majeurs dans ce pays. Beaucoup d’emplois en dépendent. Nous voulons que l’Australie montre au monde qu’elle était ouverte, qu’elle s’entendait bien.

L’échange entre Morrison et Andrews a fait suite à un e-mail divulgué plus tôt cette semaine de la WTA à son Conseil des joueurs qui suggérait que les joueurs non vaccinés obtiendraient probablement un visa mais devraient faire deux semaines d’isolement.

L’e-mail indiquait que Tennis Australia travaillait toujours avec le gouvernement sur les détails, mais comme l’État de Victoria devait atteindre un objectif de vaccination de 90% de la population adulte d’ici le mois prochain, il a été confirmé que les conditions pour les joueurs de l’Open d’Australie seront s’améliorer de manière significative.

Plus tôt cette semaine, Tennis Australia a déclaré qu’il était « optimiste que nous puissions organiser l’Open d’Australie aussi près que possible des conditions pré-pandémiques ».

Le débat sur la vaccination fait rage dans le tennis depuis que la compétition internationale a commencé à réapparaître après un arrêt mondial l’année dernière.

Novak Djokovic, neuf fois champion de l’Open d’Australie, fait partie des joueurs qui préconisent que la décision de se faire vacciner devrait être un choix personnel. Il n’a pas confirmé s’il était ou non vacciné contre le coronavirus. D’autres, dont Andy Murray, ont déclaré que cela devrait être mandaté pour le bien de la majorité.

Les tournées masculine et féminine recommandent à tous les joueurs de se faire vacciner, mais ne l’ont pas encore fait respecter.

___

Plus de tennis AP : https://apnews.com/hub/tennis et https://twitter.com/AP_Sports

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *