Les jeux de hasard sont toujours populaires auprès des Français

Loterie,poker, casino, paris sportifs, etc., les jeux d’argent ont du succès en France.Les joueurs sont de plus en plus nombreux à tenter leur chance. D’ailleurs, laFDJ ou Française Des Jeux a même augmenté son chiffre d’affaires.

Lesjeux en ligne en forte progression 

Alorsque la pandémie s’éternise, de nombreux Français se tournent vers les casinos en ligne pour se distraire. Aujourd’hui, les jeux d’argent virtuels sontentrés dans les mœurs de nombreux Français. Les joueurs sont généralement dessalariés, des jeunes actifs et des cadres d’un âge avancé.

Pour2021-2022, le bilan de l’Autorité nationale des jeux ou ANJ est plutôt positif.D’après ce rapport, le second trimestre 2021 fut une excellente période pourl’industrie des casinos virtuels.

Ilaffichait effectivement un montant record de 617 millions d’euros. Sur la mêmepériode, c’est-à-dire au deuxième trimestre de 2019, les casinos virtuelsgénéraient 343 millions d’euros. Ce qui correspond à environ la moitié du bilantrimestriel de 2021. Parmi les différentes branches des jeux d’argent en ligne,la plus forte hausse tend vers le pari sportif.

Ces jeux d’argent en ligne ayant la cote

Dansles détails, les paris sportifs sont les plus appréciés par les joueurs. En effet, ils ont généré 68 % du chiffre d’affaires descasinos en ligne durant le 1er semestre2021. Alors que sur la même période, en 2020, le chiffre d’affaires affichéétait de 29 %. 

L’ANJ explique cette forte croissance du pari sportif à desévénements majeurs, comme le Championnat d’Europe de football ou Euro. Ceux-ciont occasionné 22 % de l’activité au second trimestre 2021.

Lesparis hippiques et le poker en ligne connaissent aussi une nette progression. Les premiers, parexemple, ont enregistré une augmentation nette de 33 % en 2021, par rapport à2019. Le chiffre d’affaires affiché, correspondant au volume des mises, est de1,5 milliard d’euros.

Pourle poker, le chiffre d’affaires de 2021 a augmenté de 64 % par rapport à 2019. Avec 446millions d’euros de chiffre d’affaires enregistré, il s’agit d’un nouveaurecord d’activité. En effet, le dernier record en date était en 2011.

Qu’en est-ildes profils des joueurs ?

D’aprèsune analyse comparative réalisée par l’ANJ, les conditions de jeux et les profilsdes joueurs évoluent. Autrement dit, les parieurs sportifs sont majoritairementdes hommes. Ce qui correspond à 91 % au deuxième trimestre 2021.

Pource qui est de l’âge moyen des joueurs virtuels, il varie en fonction desactivités. L’âge médian des joueurs de poker et de parieurs sportifs est dansla trentaine. Concernant les paris hippiques, l’âge moyen est de 48 ans.

Parrapport aux supports appliqués par les joueurs pour miser, tout dépend du genrede jeu virtuel choisi. Ainsi, 90 % des joueurs se servent de leur smartphonepour parier sur les évènements sportifs.

Concernantle poker et les paris hippiques, ils sont répartis équitablement entre lesordinateurs et les téléphones. Quant aux mises, les joueurs ne dépassent pas les30 euros en général.

La tendance dumarché des jeux

Tous ces chiffres prouvent que les Français aiment parier et jouer auxjeux d’argent. D’ailleurs, la FDJ enregistre un chiffre d’affaires de 613millions d’euros pendant les 3 premiers mois de l’année 2022. Ce qui correspondà une hausse de 14 % par rapport au 1er trimestre 2021.

Pour la loterie, le montant atteint 467 millions d’euros, soit uneaugmentation de plus de 14 %. Celui des paris sportifs connaît un accroissementde 13,4 %. Cela équivaut à un chiffre d’affaires de 129 millions d’euros.

Depuis l’instauration du marché des jeux en ligne, dans lesannées 2000, leur popularité n’a cessé d’augmenter jusqu’à ce jour. Lagrande diversité des plateformes permet de satisfaire les demandes des joueurs.

Par exemple, de nouvellescombinaisons de mises et de nouveaux jeux sont constamment proposés. Néanmoins,de plus en plus d’individus sont accros aux jeux d’argent en ligne.

Ce phénomène est d’autant plus inquiétant, le nombre deFrançais amateurs de jeux d’argent a doublé entre 2015 à 2020. En effet, pasmoins de 300 000 joueurs sont accros au point de s’endetter.