Skip to content

Les jeunes enfants exposés aux écrans le matin sont trois fois plus susceptibles d'avoir des problèmes d'élocution, selon une étude française

FLes directives de Rench sur les services de santé recommandent aux parents de ne pas autoriser les enfants de moins de trois ans à regarder des écrans, conformément à une recommandation de l'Organisation mondiale de la santé selon laquelle les moins de trois ans ne devraient pas regarder la télévision ou s'asseoir pour jouer à des jeux sur une tablette.

Mais les experts britanniques ont contesté la recommandation de l'OMS, affirmant qu'il n'y a pas suffisamment de preuves pour la soutenir. Ils soutiennent également qu'il ne reconnaît pas que tout le temps passé devant l'écran n'est pas mauvais pour les enfants.

Le Collège royal de pédiatrie et de santé infantile a averti l'année dernière que les conseils pourraient alarmer indûment les familles qui élèvent des enfants dans des logements exigus sans espace extérieur pour jouer.

En France, les deux tiers des enfants de moins de 3 ans regardent la télévision tous les jours et la moitié commencent à regarder avant l'âge de 18 mois, selon l'Institut national de la santé et de la recherche médicale.

Michel Desmurget, neuroscientifique à l'institut, a décrit la surveillance passive de l'écran par de jeunes enfants comme «un problème majeur de santé publique».

Le Dr Desmurget a déclaré: «Nous savons déjà que l'exposition aux écrans, qui atteint maintenant des niveaux stratosphériques, est propice aux difficultés linguistiques, mais cette étude est la première à révéler l'impact le matin. L'interaction face à face pendant le petit déjeuner est essentielle. »

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *