Les Israéliens non vaccinés se verront refuser l’entrée à la synagogue ou partout où se trouvent plus de 100 personnes, a déclaré le Premier ministre Bennett

Ceux qui refusent de se faire vacciner « sapent les efforts de chacun d’entre nous », Bennett a annoncé jeudi, alors que le nombre de nouveaux cas de coronavirus en Israël continuait d’augmenter. Si tout le monde se fait vacciner, la vie peut revenir à la normale, mais si un million de personnes refusent, les huit autres millions devront subir des blocages, a-t-il déclaré.

« Il y a un moment où cette discussion doit s’arrêter », Bennett a dit à la nation. « La science est claire : les vaccins fonctionnent, ils sont efficaces, ils sont sûrs. »

À compter du 8 août, a annoncé Bennett, toute personne refusant de se faire vacciner ne sera plus autorisée dans aucun lieu. « plus de 100 personnes, à la fois intérieures et extérieures » – y compris les théâtres, les événements sportifs et les lieux de culte. Pour entrer, les gens devront présenter une preuve de vaccination, une preuve qu’ils avaient Covid-19 et qu’ils se sont rétablis, ou un test négatif, obtenu à leurs frais.

Israël utilise le vaccin contre le coronavirus à ARNm Pfizer-BioNTech. Jeudi, le ministère de la Santé à Tel-Aviv a déclaré que son efficacité dans la prévention des infections et des symptômes bénins était tombée à seulement 40%, sur la base des données collectées au cours du mois dernier alors que la variante Delta se propageait.

Il y a deux semaines, le ministère de la Santé avait déclaré que l’efficacité du vaccin contre les maladies symptomatiques s’élevait à 64% et contre les maladies graves à 93%, selon le quotidien Haaretz.

Cependant, certains experts de la santé consultant le ministère ont averti que les données pourraient être trop « déformé » parce que les études ont été menées dans des points chauds et parmi les personnes âgées, plutôt que les jeunes et les vaccinés.

Bennett, chef du parti de droite Yamina, est Premier ministre suppléant en partenariat avec Yair Lapid du parti centriste Yesh Atid. Le mois dernier, leur coalition a réussi à réunir suffisamment de voix à la Knesset pour mettre fin au règne de 12 ans de Benjamin Netanyahu du Likoud.

Vous aimez cette histoire ? Partagez le avec un ami!

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments