Les investisseurs vendant des actions sur les craintes de Covid seront laissés pour compte

Jim Cramer de CNBC a déclaré lundi qu’il pensait que les investisseurs qui continuaient de vendre des actions en raison des craintes de Covid commettaient une erreur à ce stade de la pandémie.

« Si vous jetez des stocks parce que vous craignez un rallumage de Covid, vous allez être laissé pour compte alors que ce marché monte en flèche vers la fin de l’année », a déclaré l’hôte de « Mad Money ».

Cramer faisait référence à l’action de vendredi à Wall Street, lorsque le Dow Jones Industrial Average a chuté de 0,75%. La baisse est survenue alors que les investisseurs du monde entier étaient aux prises avec l’annonce selon laquelle l’Autriche reviendrait à un verrouillage national complet en raison d’une augmentation des cas de Covid.

Le coronavirus reste une menace du point de vue de la santé publique, a déclaré Cramer, tout en encourageant les Américains à s’inscrire pour des rappels de vaccin. Cependant, a-t-il soutenu d’un point de vue économique, les investisseurs doivent reconnaître que « le pire de la pandémie est passé ».

Les individus qui vident actuellement leurs actions de voyages et de loisirs, en particulier, « créent de formidables opportunités d’achat » pour les autres, a-t-il déclaré.

« Les magasins à grande surface ont leur inventaire. Beaucoup de petits magasins ne sont plus un facteur car ils ont en fait été anéantis l’année dernière. Il s’agit soit d’Etsy, soit de joueurs établis. Les avions sont à nouveau pleins. Les voyages sont incroyablement occupés. … les gens qui n’ont pas reçu le mémo sont les vendeurs. Je pense qu’ils font une grosse erreur. « 

S’inscrire maintenant pour que le CNBC Investing Club suive chaque mouvement de Jim Cramer sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *