Les inquiétudes grandissent concernant les vaccinations anti-COV en Indonésie

Au-delà des problèmes de distribution dans les zones reculées, l’Indonésie à majorité musulmane est confrontée à une hésitation croissante de la part de beaucoup face à la croyance que les injections autres que le Sinovac de fabrication chinoise ne sont pas « Halal » ou autorisées en vertu de la loi islamique, même si le Conseil indonésien des oulémas, la plus haute instance islamique, a déclaré que tous les vaccins étaient autorisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *