Les infirmières de la Colombie-Britannique se rassemblent pour exiger une action avec le système de santé « en état de crise »

Des infirmières ont défilé devant la salle d’urgence la plus achalandée de l’île de Vancouver aujourd’hui dans le cadre d’un rassemblement pour attirer l’attention sur un système de soins de santé en crise.

Environ 200 infirmières de toute l’île ont participé à un rassemblement du BC Nurses ‘Union devant l’hôpital général régional de Nanaimo le jeudi 24 novembre.

Kelley Charters, membre du conseil du syndicat, a déclaré que le rassemblement visait à envoyer un “message fort et clair” au gouvernement et à l’autorité sanitaire.

« Le système de santé est en crise, les infirmières s’épuisent, sont épuisées et nous exigeons des mesures maintenant », a-t-elle déclaré.

Charters a déclaré que les hôpitaux ont une capacité de 150% et que les effectifs sont parfois aussi bas que 50% de ce qu’ils devraient être. La salle d’urgence de NRGH, la plus achalandée de l’île, voit plus de 230 patients par jour, a déclaré Charters, avec 40 patients à la fois certains jours. Elle a dit que les gens attendent parfois six heures pour des médicaments vitaux et que les enfants peuvent attendre jusqu’à 10 heures pour des soins.

« Les soins primaires ne sont pas accessibles, les services de santé mentale ne sont pas accessibles et donc tous ces patients viennent aux urgences. C’est vraiment le canari dans la mine de charbon… » dit-elle. “Lorsque tous les autres systèmes échouent, nous voyons tous ces patients aux urgences.”

Charters a parlé à des infirmières déjà en larmes avant leur quart de travail à l’idée de ce dans quoi elles vont marcher. Elle a dit qu’il est « traumatisant » pour les infirmières de savoir ce dont les patients ont besoin, mais de voir ces patients faire face à des temps d’attente prolongés.

“Leurs parents, leurs enfants, leur famille, eux-mêmes, ils vivent dans ces communautés et doivent également accéder aux soins de santé et ils ont vraiment peur qu’ils ne soient pas là pour eux quand ils en auront besoin”, a déclaré Charters.

Elle s’inquiète de ce que cela signifiera pour la communauté, et pas seulement pour Nanaimo – elle a souligné les fermetures de soins d’urgence et le manque de personnel dans d’autres endroits du centre de l’île et du nord de l’île. Elle a dit que les employeurs ont un problème de rétention et a déclaré que plus de respect et de dignité pour les infirmières seraient une solution – les infirmières devraient faire partie de plus de prise de décision, a-t-elle dit, et elle pense également que différentes approches de la planification, de nouvelles incitations et l’accès à la santé mentale soutiens amélioreraient le statu quo.

“Nous avons prédit que cette crise se produirait depuis des décennies”, a déclaré Charters. “Il y a certainement assez de reproches, pour ainsi dire, pour tout le monde.”

Le BC Nurses’ Union a lancé un site Web de campagne et encourage les membres du public à visiter http://helpbcnurses.ca pour plus d’informations.

Les ministres provinciaux et territoriaux de la Santé de partout au Canada se sont rencontrés plus tôt ce mois-ci pour discuter d’une gamme de questions liées aux soins de santé, y compris les défis en matière de ressources humaines.

« Ils ont passé en revue le travail en cours dans toutes les juridictions pour capitaliser sur la formation et le recrutement de professionnels de la santé locaux, et pour mieux permettre le recrutement et l’obtention d’un permis de professionnels de la santé formés à l’étranger comme une importante opportunité de progrès. Ils ont également discuté des actions immédiates et des solutions en cours, telles que l’amélioration et la modification des champs d’exercice, y compris les stratégies pour retenir les effectifs de santé existants… », a noté un communiqué de presse du ministère de la Santé de la Colombie-Britannique. « De plus, les ministres ont reconnu l’importance de travailler sur des priorités collectives pour développer la capacité du Canada à former des professionnels de la santé afin de répondre à la demande de services de santé au cours de la prochaine décennie.


editor@nanaimobulletin.com
Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter

Dernières nouvellesSanté