Les guerriers démantèlent leurs adversaires avec des runs dominants au troisième quart

Ce ne serait pas un blasphème de dire que les Warriors en ont surpris plus d’un avec leur début de saison endiablé, remportant 17 de leurs 19 premiers matchs.

Avec un Stephen Curry en bonne santé dans la formation, beaucoup s’attendaient à ce qu’ils soient mortels, mais ce n’est sûrement pas aussi bon, non?

Pass Ligue NBA : Inscrivez-vous pour débloquer des jeux hors marché en direct (essai gratuit de 7 jours)

L’ancien MVP de la ligue à deux reprises est parti sur un flyer, avec une moyenne de 28,4 points et 6,9 passes décisives ainsi qu’un nombre record de 5,8 rebonds et 5,4 à 3 points par match.

Avec Curry, cela a également été le jeu de son casting de soutien. Les joueurs de rôle cette saison, que ce soit ceux acquis au cours de l’intersaison ou les jeunes joueurs apprenant des erreurs de l’année dernière, ont joué un rôle énorme dans la domination des Warriors.

Cette saison, Golden State a fait le plus de dégâts à la mi-temps, rappelant le pic de la dynastie Warriors au cours de la seconde moitié de la dernière décennie.

Ils surpassent leurs adversaires de 144 points en 19 matchs. Ce n’est pas seulement le meilleur décompte de la ligue, mais juste un peu moins de doubler l’équipe classée deuxième chez les Hornets (73).

Lors de leur récent match contre les Portland Trail Blazers, ils ont dominé les visiteurs 33-26 au troisième quart. Ce n’est pas beaucoup, mais c’est parce que les Warriors se sont déjà séparés lorsqu’ils sont allés sur un 16-2 au cours des 2h45 finales de la première mi-temps.

Cette victoire était la 10e victoire consécutive à domicile des Warriors, un match où Curry a ouvert la voie avec un triple-double de près de 32 points. Il a été l’étincelle derrière leur course au deuxième quart puisqu’il était responsable de 10 des 16 points de l’équipe.

Curry joue un rôle énorme dans les grands troisièmes quarts de l’équipe, puisqu’il affiche en moyenne un record de 8,7 points au cours de la période et enregistre un plus-moins record de +6,1.

Après avoir traîné jusqu’à 21, les Trail Blazers n’en ont réduit que huit, mais Curry a encore une fois tiré des poignards à longue distance en retard pour sceller la victoire.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.