Les garde-côtes turcs arrêtent plus de 200 migrants afghans se dirigeant vers l’Europe dans un contexte de violence croissante en Afghanistan

Un bateau transportant 231 migrants, dont la plupart viennent d’Afghanistan, a été arrêté par les garde-côtes, ont rapporté mercredi Reuters et les médias turcs.

Deux ressortissants turcs, qui auraient été à la tête du navire, ont également été arrêtés. Les migrants ont été emmenés dans un centre d’expulsion dans l’ouest de la Turquie, selon la chaîne d’information affiliée à l’État TRT World.

Des images du diffuseur qui auraient été filmées dans la petite ville côtière de Babakale montraient les migrants transportés au port et assis par terre près du port.

Un responsable des garde-côtes turcs a déclaré à Reuters que le groupe se dirigerait vers l’Italie. Plus de 200 des 231 venaient d’Afghanistan, ont indiqué les garde-côtes, ajoutant que d’autres venaient de Syrie, d’Iran, d’Érythrée et du Pakistan. La chaîne turque Halk TV a affirmé que les migrants avaient payé jusqu’à 7 000 $ aux trafiquants pour le passage en Italie.

Le nombre de personnes faisant une offre pour atteindre l’Europe aurait considérablement augmenté ces dernières semaines, dans un contexte de violence et de conflit croissants en Afghanistan. Les autorités turques ont arrêté environ 1 500 migrants la semaine dernière.

Vendredi dernier, 37 personnes ont été sauvées d’un bateau de migrants qui a coulé au large de la côte sud de la Turquie. Huit personnes sont portées disparues.

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments