Dernières Nouvelles | News 24

Les fabricants d’armes occidentaux en pleine vague d’embauche – FT – RT World News

Le chef de l’OTAN a récemment déclaré que les membres du bloc avaient mis « plus de temps qu’ils ne le devraient » pour accroître leur production militaire.

Les entreprises de défense occidentales recrutent des travailleurs au rythme le plus rapide depuis la fin de la guerre froide, a rapporté le Financial Times. Cette vague d’embauches intervient alors que les gouvernements ont augmenté leurs dépenses militaires depuis le début du conflit en Ukraine, selon le journal.

Vingt grandes et moyennes entreprises américaines et européennes de défense et d’aérospatiale cherchent à employer des dizaines de milliers de personnes cette année, écrit le FT, citant les conclusions de sa propre enquête.

Les plus grands entrepreneurs américains – Lockheed Martin, Northrop Grumman et General Dynamics – ont près de 6 000 postes vacants, tandis que dix entreprises interrogées cherchent à augmenter leurs effectifs de près de 37 000 personnes au total, soit près de 10 % de leur effectif total, a rapporté le journal.





Les entreprises cherchent à pourvoir une gamme de postes, depuis les soudeurs et mécaniciens jusqu’aux ingénieurs, développeurs de logiciels et analystes en cybersécurité, et à tous les niveaux, depuis l’apprenti jusqu’au cadre en fin de carrière, a ajouté le FT.

L’entrepreneur italien de défense Leonardo mène « une recherche intense de nouvelles recrues, encore plus intense que lors des conflits précédents comme l’Irak ou l’Afghanistan », a déclaré le directeur du personnel de l’entreprise, Antonio Liotti.

Les producteurs de munitions, notamment l’allemand Rheinmetall et le norvégien-finlandais Nammo, comptent parmi ceux qui ont les plans d’embauche les plus agressifs, a rapporté le FT. Les fabricants de missiles comme Thales et MBDA, dont les armes ont été utilisées par l’Ukraine, prévoient d’augmenter leurs effectifs jusqu’à 17 %.

Selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), les dépenses militaires mondiales ont bondi de 6,8 % en 2023, soit la plus forte hausse d’une année sur l’autre depuis 2009, atteignant un record de 2 443 milliards de dollars, soit 2,3 % du PIB mondial.

La plus forte augmentation des dépenses militaires a été enregistrée aux États-Unis, devant la Chine et la Russie, selon les données fournies par le SIPRI.

En 2023, les 31 membres de l’Otan représentaient 55 % des dépenses militaires mondiales, a indiqué l’institut dans un rapport publié en avril. Les dépenses militaires de la Russie ont augmenté de 24 % en 2023, ajoute le communiqué.

EN SAVOIR PLUS:
Kiev ne doit pas capituler – Macron

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré en mai que depuis le début du conflit ukrainien en 2022, la production de munitions en Russie avait été multipliée par 14, tandis que la production de missiles et d’obus d’artillerie avait été multipliée par 22.

La Russie a pu développer son industrie de défense plus rapidement que ne l’avait prévu l’OTAN, a déclaré le secrétaire général du bloc militaire, Jens Stoltenberg, au début du mois. Dans une interview avec Sky News, le chef de l’OTAN a affirmé que les membres du bloc « J’ai passé plus de temps qu’ils n’auraient dû [have]» en augmentant leur production.

Lien source