Skip to content

BERLIN (Reuters) – Les exportations allemandes vers l'Iran ont été divisées par deux environ au cours des 11 premiers mois de 2019 par rapport à la même période de l'année précédente en raison des sanctions américaines, ont révélé vendredi des données préliminaires du Bureau des statistiques.

Entre janvier et novembre 2019, les expéditions allemandes vers l'Iran ont chuté de 48,2% à environ 1,3 milliard d'euros (1,44 milliard de dollars), selon les données. L'Allemagne livre principalement des machines, des produits chimiques, des produits alimentaires et pharmaceutiques à l'Iran.

Les importations allemandes en provenance d'Iran ont baissé de 54,7% pour atteindre environ 191 millions d'euros au cours de la même période.

Les États-Unis se sont retirés d'un accord nucléaire de 2015 entre Téhéran et les puissances mondiales en 2018 et ont depuis imposé de nouvelles sanctions sévères, faisant baisser les exportations de pétrole iranien et martelant son économie. Les tensions se sont intensifiées depuis l'assassinat par les États-Unis d'un haut commandant iranien au début du mois et les frappes de missiles de représailles de l'Iran.

Reportage de René Wagner; Écriture de Michelle Martin; Montage par Paul Carrel

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *