Actualité culturelle | News 24

Les évêques mexicains mettront des photos de prêtres morts dans les églises

MEXICO CITY (AP) – Le Conseil des évêques catholiques romains du Mexique a appelé lundi les paroisses de tout le pays à mettre des photos de religieuses et de prêtres décédés dans leurs églises ce dimanche et à organiser des messes pour toutes les personnes tuées dans la violence alimentée par les gangs.

L’appel à des célébrations spéciales tout au long du mois de juillet est venu après que deux prêtres jésuites et un guide touristique ont été assassinés le 20 juin. Les autorités ont identifié un chef de gang local qui serait affilié au cartel de Sinaloa comme suspect dans ces meurtres. Il reste en liberté.

Le conseil a également appelé les fidèles à prier le 31 juillet pour la conversion ou la rédemption des tueurs.

Pendant ce temps, un autre prêtre a déclaré avoir été battu au cours du week-end dans l’État occidental de Michoacan, en proie à la violence.

Le révérend Mateo Calvillo a écrit dans une lettre ouverte que des hommes voyageant dans un autre véhicule ont coupé sa voiture, l’obligeant à s’arrêter, et que l’un d’eux s’est approché de sa fenêtre et l’a sauvagement battu. Le prêtre a déclaré qu’il ne connaissait aucun motif de l’attaque du 29 juin dans la ville de Querendaro, affirmant que l’homme semblait irrationnel.

Le 24 juin, le Conseil des évêques a publié une lettre ouverte disant au gouvernement qu'”il est temps de réviser les politiques de sécurité qui échouent”.

Les deux prêtres assassinés – le révérend Javier Campos, 79 ans, et le révérend Joaquín Mora, 80 ans – avaient passé une grande partie de leur vie au service des peuples autochtones des montagnes de la Sierra Tarahumara. Les jésuites ont été abattus dans la petite église de la ville de Cerocahui.

Le Centre multimédia catholique de l’église a déclaré que sept prêtres avaient été assassinés sous l’administration actuelle, qui a pris ses fonctions en décembre 2018, et au moins deux douzaines au cours des six années de l’ancien président.

The Associated Press