Skip to content

MPlus de 100 personnes tentant de fuir les dégâts causés par l'ouragan Dorian aux Bahamas ont été expulsées d'un ferry pour la Floride car elles n'avaient pas de visa américain.

Environ 130 évacués des Bahamas sont montés à bord du ferry à Freeport, Grand Bahama, dimanche soir pour se réfugier à Fort Lauderdale, en Floride, après plusieurs jours de manque de nourriture, d'eau et d'électricité sur l'île.

Mais ils ont été forcés de quitter le bateau avant qu'il ne parte, après que l'équipage a soudainement annoncé qu'il ne prendrait pas de passagers en quête de refuge sans visa américain, selon les médias locaux.

La politique actuelle des États-Unis autorise les résidents bahamiens se rendant en Amérique par avion à entrer sans visa dans le pays, à condition de posséder un passeport et la preuve qu'ils n'ont pas de casier judiciaire.

Cela avait été étendu pour permettre aux arrivées par bateau au milieu des avertissements que le pays dévasté pourrait subir une crise humanitaire majeure.

Des centaines de survivants de l'ouragan ont fait la queue pendant plusieurs heures pour monter à bord du ferry, exploité par Balearia Caribbean, à destination de Fort Lauderdale dimanche soir.

Mais avant le départ du navire, un haut-parleur a annoncé que "toute personne qui n’a pas de visa américain devrait procéder au débarquement", laissant les passagers frustrés et confus.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *