Les États-Unis offrent 10 millions de dollars pour chasser les financiers du Hezbollah – RT World News

0 90

Le gouvernement américain offre une prime pouvant aller jusqu'à 10 millions de dollars pour des informations sur trois prétendus financiers du Hezbollah, une organisation basée au Liban considérée par les États-Unis comme des terroristes parrainés par l'Iran.

Adham Tabaja, Ali Charara et Mohamed Bazzi ont été désignés lundi comme financiers du Hezbollah par les responsables du Trésor et le Département du Trésor annonçant la prime "Interruption d'activités financières qui soutiennent l'organisation terroriste mondiale Hezbollah libanais."

Le Hezbollah reçoit "Armes, Formation, Financement" Le vice-ministre des Affaires étrangères, Michael Evanoff, a déclaré aux journalistes lundi. Il a affirmé que le Hezbollah avait utilisé ces fonds pour "Activités malveillantes" comme le soutien du gouvernement en Syrie, des rebelles houthis au Yémen et "Surveillance et éducation travaillent dans la patrie américaine."

"Ne vous y trompez pas, le gouvernement américain utilisera tous les outils disponibles pour éteindre les sources de revenus du Hezbollah" Le vice-ministre des Finances, Marshall Billingslea, a déclaré.

Les États-Unis ont déclaré que l'Iran était un État parrain du terrorisme en 1984 et le Hezbollah, une organisation terroriste en 1997. Dans le cadre de la campagne de sanctions en cours du gouvernement Trump et de la pression exercée sur Téhéran, les États-Unis ont également qualifié le Corps des gardiens de la révolution iranien (IRGC) d'organisation terroriste plus tôt ce mois-ci. L’Iran a riposté en faisant du Haut Commandement des États-Unis une organisation terroriste.

Washington a également annoncé le durcissement des sanctions en mettant fin aux dérogations en faveur des pays qui achètent du pétrole à Téhéran le mois prochain pour promouvoir les exportations de pétrole de l'Iran "à zéro." Le mouvement a provoqué une hausse des prix mondiaux du pétrole.

La prime du Hezbollah passera sous le "Récompenses pour la justice" Le programme a été lancé en 1984 et a jusqu'à présent versé plus de 100 millions de dollars, selon le département d'État.

Pensez-vous que vos amis sont intéressés? Partagez cette histoire!

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More