Skip to content

Le prince Harry, duc de Sussex et Meghan, duchesse de Sussex réagissent après leur visite à la Maison du Canada en remerciement de la chaleureuse hospitalité canadienne et du soutien qu'ils ont reçu lors de leur récent séjour au Canada, le 7 janvier 2020 à Londres, en Angleterre.

Daniel Leal-Olivas | Pool WPA | Getty Images

Le président Donald Trump a déclaré samedi que les États-Unis ne paieraient pas les détails de sécurité pour le prince Harry et son épouse Meghan Markle, qui auraient déménagé du Canada à Los Angeles.

Le président a tweeté qu'il était "un grand ami et admirateur" de la reine Elizabeth et du Royaume-Uni.

"Il a été rapporté que Harry et Meghan, qui ont quitté le Royaume, résideraient de façon permanente au Canada", a tweeté le président Trump. "Maintenant qu'ils ont quitté le Canada pour les États-Unis, les États-Unis ne paieront pas pour leur protection de sécurité. Ils doivent payer!"

Dans un communiqué, un porte-parole du couple a déclaré qu'il n'avait "pas l'intention de demander des ressources de sécurité au gouvernement américain" et a organisé des détails sur la sécurité privée, selon le Evening Standard.

En janvier, le prince Harry et Markle ont annoncé qu'ils se retireraient de leurs fonctions royales, ce qui signifie qu'ils ne recevraient plus de fonds publics de la Sovereign Grant, le mécanisme de financement annuel de la monarchie.

Le couple a déclaré qu'il prévoyait de partager son temps entre l'Amérique du Nord et le Royaume-Uni.

"Cet équilibre géographique nous permettra d'élever notre fils avec une appréciation de la tradition royale dans laquelle il est né, tout en offrant à notre famille l'espace pour se concentrer sur le prochain chapitre, y compris le lancement de notre nouvelle entité caritative", ont-ils déclaré. a déclaré dans un communiqué sur Instagram.

Le prince Harry et Markle ont commencé à visiter le Canada en novembre 2019. Mais le 27 février, après l'annonce de leur départ, un porte-parole du gouvernement canadien a déclaré qu'il ne financerait pas les détails de sécurité pour le couple.

"Comme le duc et la duchesse sont actuellement reconnus comme des personnes jouissant d'une protection internationale, le Canada a l'obligation de fournir une assistance en matière de sécurité selon les besoins", indique le communiqué à la Société Radio-Canada. «À la demande de la police métropolitaine, la GRC fournit une assistance au Met depuis l'arrivée du duc et de la duchesse au Canada par intermittence depuis novembre 2019. Cette assistance cessera dans les prochaines semaines, en fonction de leur changement de statut. "

Vendredi, le journal britannique The Sun a rapporté que le couple s'était installé à Los Angeles, où Markle avait grandi.