Les États-Unis et la Jamaïque remportent la Coupe du monde et les qualifications olympiques
Les États-Unis et la Jamaïque remportent la Coupe du monde et les qualifications olympiques
Monterrey (Mexique) (AFP) – Les États-Unis, double championne en titre, ont blanchi Haïti 3-0 lundi lors du match d’ouverture du tournoi CONCACAF W, un qualificatif régional pour la Coupe du monde féminine 2023 et les Jeux olympiques 2024.

Les États-Unis, double championne en titre de la Coupe du monde féminine, ont pris une avance de 2-0 à la mi-temps grâce à des buts d’Alex Morgan aux 16e et 23e minutes. Midge Purce a ajouté le troisième à la 84e minute pour les Américains.

Dans l’autre match de la journée, la capitaine jamaïcaine Khadija Shaw a marqué à la huitième minute pour donner à son équipe une victoire 1-0 sur son hôte, le Mexique.

Le tournoi à huit équipes de Monterrey sert de qualification nord-américaine pour la Coupe du monde féminine de la FIFA 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande, et les Jeux olympiques de Paris 2024.

Le groupe A comprend les États-Unis, la Jamaïque, le Mexique et Haïti tandis que le groupe B comprend le Canada, le Costa Rica, le Panama et Trinité-et-Tobago.

Les deux meilleures équipes de chaque groupe se qualifieront pour les demi-finales et la Coupe du monde féminine de l’année prochaine, les équipes de troisième place se qualifieront pour les éliminatoires mondiales de février prochain pour trois places finales pour la Coupe du monde féminine.

Le champion de la CONCACAF se qualifiera pour les Jeux olympiques de Paris tandis que les équipes finalistes et troisièmes se rencontreront en séries éliminatoires l’année prochaine pour déterminer une autre place en 2024 en France.