Les États du G7 représentent près de la moitié de toutes les doses de vaccin Covid-19 administrées dans le monde en tant que racines de l’OMS pour une distribution juste et équitable

Plus de 200 millions de doses de vaccin Covid-19 ont été administrées dans 107 pays et territoires, a rapporté l’AFP, citant des données officielles. Près de la moitié d’entre eux sont allés au riche club des nations du G7.

Environ 45 pour cent des injections ont été effectuées dans des États appartenant au Groupe des Sept (G7), a indiqué samedi l’AFP.

Le G7, qui comprend les États-Unis, le Canada, la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, l’Italie et le Japon, ne représente que 10% de la population mondiale.

Vendredi, le groupe a promis d’augmenter à 7,5 milliards de dollars son soutien collectif aux programmes de distribution de vaccins de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le programme Covax de l’OMS vise à limiter au moins 1,3 milliard de doses de vaccin pour les populations vulnérables du monde entier dans les mois à venir.

Depuis le début de la pandémie, l’OMS insiste pour que les pays les plus pauvres aient accès à la vaccination. Le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré le mois dernier que ce serait un «Échec moral catastrophique» de ne pas travailler à une distribution juste et équitable du vaccin. Il a averti que «Nationalisme vaccinal» aggravera la crise mondiale et pèsera plus lourdement sur les économies les plus riches.

Aussi sur rt.com

La Russie enregistre un TROISIÈME vaccin contre Covid-19, créé au niveau national, révèle le Premier ministre: un nouveau vaccin CoviVac rejoint Sputnik V et EpiVacCorona

La porte-parole de l’OMS, Margaret Harris, a conseillé au Royaume-Uni de partager une partie de son stock de vaccins avec les pays les plus pauvres une fois que Londres aura terminé de vacciner ses groupes prioritaires.

Vendredi, le président français Emmanuel Macron a déclaré au Financial Times que Paris allouerait entre quatre et cinq pour cent de ses doses à l’Afrique. Chaque pays devrait « Mettre de côté un petit nombre de doses dont il dispose » et de les transférer vers des pays plus pauvres, a déclaré Macron, ajoutant que ce geste « Ne changera pas nos campagnes de vaccination. »

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!