Un nombre record d’épidémies a épuisé l’approvisionnement en vaccins contre le choléra, ce qui a conduit l’OMS à rationner les vaccinations d’urgence.