Skip to content

Le commissaire chargé du marché intérieur de l'UE Thierry Breton a déclaré que le bloc doit veiller à ce que les entreprises européennes soient celles qui tirent parti des données générées à l'intérieur de ses frontières.

Lors d'une conférence en Allemagne, il a déclaré que la Commission travaille à la création de règles harmonisées qui définissent comment les entreprises de l'UE peuvent travailler avec les informations numériques: «Mon ambition est que les données européennes soient utilisées en priorité pour les entreprises européennes, pour nous de créer de la valeur en Europe ».

"Je serai extrêmement clair sur les règles que nous appliquerons aux entreprises et entités traitant nos données en Europe", a-t-il promis.

L'UE travaille à renforcer sa compétitivité numérique. Récemment, Breton a souligné que pour ne pas prendre de retard sur ses concurrents, l'Europe doit aider ses entreprises dans leur production et leur gestion des données industrielles. Il a également déclaré que l'UE manquait de normes communes et de technologies suffisantes pour exploiter les informations. Par exemple, les dossiers de santé de certains États de l’UE ne sont toujours pas numérisés.

Il a également évoqué l'idée du déploiement d'Internet 5G dans un contexte de problèmes de sécurité accrus. Breton estime que l'interdiction du Huawei du géant chinois de la technologie de son lancement en 5g fera que l'UE prendra du retard sur ses concurrents. Au lieu de cela, il a suggéré des règles de sécurité plus strictes que les générations précédentes.

"Tout le monde est le bienvenu en Europe, mais de plus en plus, nous publierons des règles claires et tout le monde devra respecter toutes ces règles", a-t-il expliqué.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *