Les entreprises britanniques orientent leurs investissements dans l'UE via le Brexit: étude

0 12

Le rapport indique que les investissements directs étrangers des entreprises britanniques hors de l'UE n'ont pas augmenté de manière significative.

Les auteurs du rapport ont émis l'hypothèse que les entreprises britanniques délocalisaient leur production vers l'UE car ils s'attendaient à ce que le Brexit renforce les barrières commerciales et les obstacles à la migration, faisant du Royaume-Uni un "lieu d'affaires moins attrayant".

"Le risque économique du Brexit est plus grand du côté britannique de la Manche, et les entreprises britanniques se sentent obligées d'investir davantage dans l'UE, mais pas l'inverse", a déclaré Dennis Novy, l'un des auteurs du rapport.

Rain Newton-Smith, économiste en chef de la Confédération des industries britanniques, a déclaré dans un communiqué la semaine dernière que la menace d'un Brexit sans accord était "un investissement paralysant et une croissance affamée".

"Un non-accord créerait des problèmes importants pour nos sociétés de services leaders dans le monde, qui ne peuvent généralement être évitées qu'en transférant des emplois et des investissements du Royaume-Uni vers l'Union européenne", a-t-elle déclaré.

Lundi, les statistiques nationales britanniques ont montré que la croissance économique au Royaume-Uni était tombée à son point le plus faible en six ans au dernier trimestre de 2018.