Skip to content
Les entreprises américaines de médias sociaux vont témoigner sur un contenu en ligne violent et extrémiste

FILE PHOTO: Un signe Google est vu lors de la WAIC (Conférence mondiale sur l'intelligence artificielle) à Shanghai, en Chine, le 17 septembre 2018. REUTERS / Aly Song / File Photo

WASHINGTON (Reuters) – Google Alphabet Inc (GOOGL.O), Facebook Inc (FB.O) et Twitter Inc (TWTR.N) témoignera la semaine prochaine devant un panel du Sénat américain sur les efforts des entreprises de médias sociaux pour supprimer le contenu violent des plateformes en ligne, a annoncé le panel dans un communiqué.

L’audience du 18 septembre de la Commission du commerce du Sénat fait suite aux préoccupations croissantes du Congrès concernant l’utilisation des médias sociaux par les auteurs de fusillades à grande échelle et d’autres actes de violence. La semaine dernière, le propriétaire de 8chan, un babillard électronique en ligne lié à plusieurs récents tirs en masse, a fait une déposition à Capitol Hill.

Reporting par David Shepardson, édité par Rosalba O'Brien

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *