Les enseignants britanniques devraient être emprisonnés après la mort d’une fille sur un ponton, selon les procureurs français |  Nouvelles du monde

Les procureurs français ont déclaré que les enseignants britanniques chargés de s’occuper d’une fille de 12 ans qui s’est noyée lors d’un voyage scolaire devraient être emprisonnés pendant trois ans.

Steven Layne, Chantelle Lewis et Daisy Stathers, de l’école Wolfreton à Willerby, près de Hull, sont accusés de l’équivalent français d’homicide involontaire par négligence grave à la suite du décès de Jessica Lawson en juillet 2015.

L’écolière, qui était la plus jeune enfant du voyage, s’est retrouvée coincée après qu’un ponton a chaviré dans un lac près de la ville de Limoges.

MEILLEURE QUALITÉ DISPONIBLE Steven Layne arrivant au Palais de Justice de Tulle, dans le centre de la France, où il est accusé de l'équivalent français d'homicide involontaire par négligence grave à la suite du décès de Jessica Lawson, 12 ans, en juillet 2015.
Image:
Professeur Steven Layne

Un procès au Palais de Justice de la ville française de Tulle a appris comment Mme Lewis et Mme Stathers ont commencé à “paniquer” après avoir remarqué la disparition de Jessica, les deux devenant émotives à la barre des témoins lors de la procédure de mardi.

M. Layne a déclaré qu’il pensait que le ponton était un élément de sécurité et qu’il n’avait vu aucun signe de détresse lorsqu’il a regardé le sauveteur après son chavirement.

MEILLEURE QUALITÉ DISPONIBLE Daisy Stathers arrivant au Palais de Justice de Tulle, dans le centre de la France, où elle est accusée de l'équivalent français d'homicide involontaire par négligence grave à la suite du décès de Jessica Lawson, 12 ans, en juillet 2015.
Image:
Professeur Daisy Stathers

La mère du jeune, Brenda Lawson, a déclaré au tribunal qu’elle s’attendait à ce que les enseignants fassent preuve de “respect et d’intégrité” pendant le procès.

Lors de son discours de clôture, la procureure Myriam Soria a indiqué à la cheffe de juridiction de Tulle, Marie-Sophie Waguette, qu’elle recommande trois ans de prison ferme pour les trois enseignants, ainsi que pour le sauveteur Léo Lemaire.

MEILLEURE QUALITÉ DISPONIBLE Leo Lemaire arrivant au Palais de Justice de Tulle, dans le centre de la France, où il est accusé de l'équivalent français d'homicide involontaire par négligence grave à la suite du décès de Jessica Lawson, 12 ans, en juillet 2015.
Image:
Sauveteur Léo Lemaire

Mme Soria a également informé Mme Waguette que l’autorité locale de la ville de Liginiac devrait être condamnée à une amende de 45 000 € (39 230 £) pour son rôle présumé dans la mort de Jessica.

Dans son discours, le procureur a déclaré : “Jessica Lawson était une bonne nageuse. C’était une petite fille.

“Sa natation aurait dû être surveillée avec vigilance.”

MEILLEURE QUALITÉ DISPONIBLE Chantelle Lewis arrivant au Palais de Justice de Tulle, dans le centre de la France, où elle est accusée de l'équivalent français d'homicide involontaire par négligence grave à la suite du décès de Jessica Lawson, 12 ans, en juillet 2015.
Image:
Chantelle Lewis arrivant au Palais de Justice de Tulle

Mme Soria a déclaré qu’aucun des enseignants ne pouvait voir où se trouvait Jessica pendant la baignade en raison d’un manque de surveillance.

S’adressant au ponton lui-même, le procureur a déclaré que l’autorité locale “était au courant de l’instabilité et connaissait son âge”.

Les parents de Jessica, qui ont suivi la procédure par l’intermédiaire d’un interprète, découvriront mercredi si les enseignants sont coupables.