Les électeurs du mur rouge soutiennent le passage du système électoral à la représentation proportionnelle, selon un sondage

Les électeurs du soi-disant “mur rouge” des sièges parlementaires marginaux soutiennent le passage du système électoral à la représentation proportionnelle, selon un nouveau sondage.

Une enquête auprès des électeurs de 40 sièges du cœur des travaillistes dans les Midlands, le nord de l’Angleterre et le Pays de Galles a révélé que seulement 12% souhaitaient conserver le système électoral «uninominal majoritaire à un tour» existant.

Selon le sondage réalisé par Redfield et Wilton Strategies, un énorme 47% a soutenu l’adoption de la représentation proportionnelle, tandis que 41% ont déclaré qu’ils n’avaient pas d’opinion.

Les sièges interrogés incluent les gains conservateurs de 2019 du parti travailliste tels que Ashfield, Sedgefield, Stoke-on-Trent Central et Workington – que le parti s’efforce de reconquérir.

La découverte intervient alors que les délégués à la conférence du Labour à Liverpool sont sur le point de débattre et de voter sur la question de savoir si le parti devrait adopter une politique de changement du système de vote à la représentation proportionnelle.

Keir Starmer s’est opposé ce week-end au changement, affirmant que ce n’était “pas une priorité” et excluant un accord post-électoral pour introduire un nouveau système de vote.

Mais il y a une vague de soutien à la politique de la part des militants du parti et des personnalités travaillistes telles que le maire du Grand Manchester Andy Burnham John McDonnell, l’ancien chancelier fantôme l’ont également soutenue.

Parmi les électeurs du mur rouge interrogés, 26 % « soutiennent » et 21 % « soutiennent fortement » la RP, tandis que seulement 5 % « s’y opposent » et seulement 7 % « s’y opposent fortement ».

“Le pays tout entier veut abandonner notre système électoral obsolète, et le” mur rouge “n’est pas différent”, a déclaré Klina Jordan, directrice générale de Make Votes Matter, qui a commandé le sondage.

“Il est évident pour les électeurs qu’un système qui ignore des millions d’entre nous n’est pas à la hauteur, et il est temps que le Parlement écoute.”

«Dans les sièges clés du champ de bataille, qui décideront probablement des prochaines élections, les électeurs réclament une manière différente de faire de la politique. Alors que l’insatisfaction à l’égard de la démocratie atteint des niveaux sans précédent, les politiciens doivent agir, sinon ils risquent de paraître totalement déconnectés, permettant à ce pays de sombrer dans plus de chaos et d’inégalités désespérées.

Dans les systèmes de représentation proportionnelle, le nombre de sièges au parlement reflète le nombre de voix dans l’ensemble lors des élections.

La plupart des pays européens ont des systèmes proportionnels, seuls le Royaume-Uni et la France utilisant des systèmes «majoritaires» comme le scrutin majoritaire uninominal à un tour.

Des partis tels que les libéraux démocrates et les verts soutiennent depuis longtemps la RP, mais les travaillistes et les conservateurs se sont historiquement opposés.