Skip to content

DUBAI / RIYADH (Reuters) – Les Émirats arabes unis ont annoncé samedi la fermeture des principaux sites touristiques et culturels, dont le musée du Louvre Abu Dhabi et le parc à thème Ferrari World, du 15 au 31 mars, alors que les États du Golfe intensifiaient leurs mesures contre le coronavirus .

Les EAU annulent les événements et les vols dus au coronavirus alors que la banque centrale annonce son plan budgétaire

FILE PHOTO: Une vue générale du musée du Louvre Abu Dhabi à Abu Dhabi, Émirats arabes unis le 27 octobre 2019. REUTERS / Christopher Pike

La banque centrale des EAU a également annoncé un plan économique de 100 milliards AED (27 milliards de dollars) pour contenir les retombées attendues, tandis que l'autorité de l'aviation civile a déclaré qu'elle suspendait indéfiniment tous les vols à destination et en provenance du Liban, de la Turquie, de la Syrie et de l'Irak, à partir du 17 mars.

Dubaï, le centre régional d'affaires et de transit des Émirats arabes unis, a annoncé l'annulation de tous les événements prévus en mars et a demandé aux hôtels de ne plus organiser de célébrations de mariage pour la durée. Certains magasins ont volontairement fermé leurs portes pour renforcer les efforts de confinement dans l'émirat, qui a signalé 85 cas.

Les États arabes du Golfe ont intensifié leurs mesures pour contenir l'épidémie de coronavirus, l'Arabie saoudite et le Koweït prenant les décisions les plus drastiques en annulant tous les vols internationaux.

L'Arabie saoudite, qui a signalé samedi 17 nouveaux cas pour porter son total à 103, a déclaré qu'elle suspendrait ses vols pendant deux semaines à partir de dimanche, tandis que le Koweït n'a pas précisé de période de verrouillage qui a commencé samedi.

L'Arabie saoudite a également suspendu le pèlerinage de la Omra et verrouillé sa région orientale du Qatif où se trouvent de nombreuses infections.

Le porte-parole du ministère saoudien de la Santé, Mohammed Abdelali, a exhorté samedi la population de 30 millions d'habitants à éviter de se rassembler dans les lieux publics, à minimiser les déplacements et à rester autant que possible à la maison.

"(De telles) mesures ralentissent la croissance des cas afin que nous puissions les contrôler et les traiter, tandis que les pays qui prennent des mesures différées connaissent une croissance rapide que les systèmes de santé ne peuvent pas gérer", a-t-il déclaré aux journalistes à Riyad.

Le Conseil de coopération du Golfe (CCG), un groupe de six monarchies arabes riches en pétrole qui comprend également le Qatar, Bahreïn et Oman, a signalé près de 850 cas de coronavirus, principalement des personnes qui avaient voyagé en Iran ou qui ont été contaminées par eux.

Aucun décès n'a été signalé dans le CCG, contrairement à l'Iran où le bilan a augmenté de près de 100 samedi à 611, sur un total de 12 729 infections.

Oman, qui a le plus faible nombre d'infections dans la région à 20, a déclaré samedi que toutes les écoles et les établissements d'enseignement fermeraient pendant un mois, une précaution également prise par d'autres États du CCG.

L'Arabie saoudite et Oman ont annulé tous les événements et activités sportifs jusqu'à nouvel ordre, ont indiqué leurs médias d'État.

Les Émirats arabes unis cesseront de délivrer tous les visas, à l'exception des diplomates étrangers, à partir du 17 mars, a rapporté l'agence de presse officielle WAM, citant les autorités de l'immigration.

Le Qatar cessera de délivrer des visas à son arrivée à un certain nombre de nationalités européennes à partir de dimanche, a annoncé le bureau de communication du gouvernement.

Le Qatar a confirmé 17 nouvelles infections samedi, portant le nombre total de cas à 337, le plus élevé du CCG, suivi de Bahreïn avec 211 et du Koweït avec 104.

Les autorités sanitaires du Golfe ont intensifié leurs appels pour éviter les rassemblements et mènent des campagnes de désinfection des lieux publics.

Au Koweït, la police a utilisé des drones équipés de haut-parleurs pour exhorter les gens dans les rues à éviter de se rassembler.

"Je vous exhorte par Dieu à rester chez vous", a déclaré le ministre koweïtien de la Santé Basel Al-Sabah à la télévision d'État.

Reportage de Maher Chmaytelli à Dubaï et Stephen Kalin à Riyad; Montage par Edmund Blair, Kirsten Donovan et Mike Harrison

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.