Les données sont au centre des préoccupations après le report du Brexit par la législature britannique

0 33

Le marché est en grande partie aligné sur l'évolution du commerce mondial, car la confiance s'est améliorée après l'avancement des négociations entre les deux plus grandes économies du monde.

Le vice-Premier ministre chinois Liu s'est entretenu vendredi avec le secrétaire américain au Commerce, Steven Mnuchin, et le représentant du commerce américain, Robert Lighthizer, de l'agence de presse Xinhua.

Mnuchin a annoncé jeudi qu'un sommet visant à conclure un accord commercial global entre le président Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping ne se tiendrait pas à la fin du mois de mars, comme indiqué précédemment.

En Asie, l'indice MSCI a augmenté de 0,5%, la plupart des actions étant situées dans la région Asie-Pacifique (à l'exception du Japon).

De retour en Europe, la première ministre britannique Theresa May se prépare à nouveau à recevoir l'approbation de son accord sur le Brexit qui a été rejeté à deux reprises.

Les législateurs britanniques ont voté jeudi pour retarder la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE. C'était la fin d'une trilogie dramatique d'événements cette semaine qui a rendu le processus du Brexit encore plus confus.

Mardi, l'accord du Premier ministre Theresa May sur le Brexit a subi une deuxième défaite humiliante lorsqu'il a été rejeté à une majorité de 149 voix. Mercredi, les législateurs ukrainiens ont rejeté l’idée de quitter le bloc sans un accord de retrait.

Du côté des données, les investisseurs surveilleront probablement de près les lectures finales des données annualisées de l’inflation de la zone euro pour février aux alentours de 10h00, heure de Londres.