Les déportés haïtiens disent que la politique de l’administration Biden les a attirés à la frontière

Elie, un ancien riziculteur de la ville des Gonaïves, dans le nord du pays, s’est enfui au Brésil en 2013 après que des bandits se soient emparés de ses récoltes. Au Brésil, il travaille dans le bâtiment et rencontre sa femme haïtienne, Bencia Revangil, 27 ans, également migrante. L’année dernière, alors que la pandémie provoquait la chute de l’économie brésilienne, ils avaient économisé 1 200 $ et envisagé de se rendre aux États-Unis.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments