Les clubs russes lancent une bataille juridique contre la politique «discriminatoire» de la FIFA – médias

Huit équipes portent leurs affaires devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) en Suisse

Une foule de clubs de football russes auraient lancé une offre légale pour annuler une décision controversée de la FIFA qui permet aux joueurs étrangers de suspendre unilatéralement leurs contrats jusqu’à l’été 2023 en raison du conflit en Ukraine.

La FIFA a annoncé en juin qu’elle prolongeait une politique qu’elle avait initialement introduite à la fin de la saison dernière.

La décision donne aux joueurs et entraîneurs étrangers la liberté de suspendre leurs contrats dans les clubs russes jusqu’au 30 juin 2023, sans crainte de représailles.

Les autorités russes du football ont déjà déclaré que la décision se moquait des accords contractuels et était discriminatoire.

Lire la suite

L’icône du football russe prédit quand les interdictions prendront fin

Selon RIA Novosti, le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Suisse a enregistré un recours en justice contre la FIFA par huit équipes russes.

Les clubs sont nommés champions russes en titre du Zenit Saint-Pétersbourg, des clubs de Moscou Lokomotiv, Dynamo et CSKA, ainsi que de Sotchi, Rostov, Krasnodar et Rubin Kazan.

“Les procédures ont commencé récemment et sont à un stade précoce”, a déclaré le service de presse du CAS au point de vente.

Les équipes russes ne sont pas les seules à être irritées par la décision de la FIFA, qui concerne également les clubs ukrainiens.

Les responsables du géant ukrainien Shakhtar Donetsk ont ​​​​récemment partagé leur indignation, affirmant qu’ils avaient perdu des dizaines de millions d’euros en frais de transfert potentiels, car les clubs rivaux savent qu’ils peuvent intervenir et prendre leur talent gratuitement.

Le TAS a également confirmé une offre légale des Ukrainiens, selon RIA, le PDG du Shakhtar, Sergei Palkin, ayant précédemment révélé qu’ils demanderaient 50 millions d’euros (51 millions de dollars) en compensation.

Lire la suite

Le Shakhtar Donetsk a été irrité par la décision de la FIFA.  © Jeroen Meuwsen / Agence BSR / Getty Images
Les Ukrainiens furieux demandent 50 millions de dollars à la FIFA – médias

Les équipes russes restent interdites de toutes les compétitions de la FIFA et de l’UEFA après le début de la campagne militaire en Ukraine.

Cela signifie que l’équipe nationale masculine russe a raté l’occasion de se qualifier pour la Coupe du monde du Qatar 2022, tandis que l’équipe féminine a été retirée des récents championnats d’Europe en Angleterre.

L’Union russe de football (RFU) et plusieurs équipes russes ont perdu leurs offres légales auprès du TAS pour annuler ces interdictions, un verdict ayant été annoncé le mois dernier.

Les responsables russes ont répondu en disant qu’ils pouvaient encore se tourner vers la Cour suprême fédérale suisse pour résoudre l’affaire.