Actualité culturelle | News 24

Les cinéastes torontoises Sarah Polley et Domee Shi parmi les meilleurs nominés canadiens aux Oscars

Les cinéastes torontoises Sarah Polley et Domee Shi sont parmi les Canadiennes en compétition dans les meilleures catégories aux Oscars de cette année.

“Women Talking” de Polley a reçu une nomination aux Oscars du meilleur film ainsi qu’un clin d’œil adapté au scénario.

Le film est basé sur le roman du même nom de 2018 de l’auteure manitobaine Miriam Toews. Il s’agit d’un groupe de femmes qui se réunissent dans une grange pour discuter des mesures à prendre après qu’une série d’agressions sexuelles ait choqué leur communauté mennonite éloignée.

« Women Talking » est en compétition pour le premier prix convoité contre neuf autres films, dont « Avatar : The Way of Water », du cinéaste ontarien James Cameron.

Pendant ce temps, « Turning Red » de Shi a été nominé dans la catégorie du meilleur long métrage d’animation. Le film suit l’histoire de Meilin “Mei” Lee, une jeune fille de 13 ans vivant à Toronto qui découvre qu’elle a la capacité de se transformer en panda roux géant.

L’histoire continue sous la publicité

Lire la suite:

Lire ensuite :

Le film de Shi affronte Chris Williams, un ancien du Sheridan College, qui a réalisé “Sea Beast”, un long métrage d’animation sur une équipe de chasseurs de monstres marins.

Parmi les autres projets canadiens qui ont reçu des mentions mardi, mentionnons le court métrage d’animation « The Flying Sailor », réalisé par Wendy Tilby et Amanda Forbis, de Calgary.

En compétition dans la catégorie du meilleur court métrage d’animation, le film s’inspire d’un conte maritime sur un marin qui a été propulsé en l’air après la collision de deux navires dans le port d’Halifax pendant la Première Guerre mondiale.

De plus, le documentaire canado-américain “Fire of Love” de National Geographic, qui parle des volcanologues français Katia et Maurice Krafft, décédés dans une explosion, fait partie des nominés pour un long métrage documentaire.

«Fire of Love» affronte «Navalny», une enquête sur l’empoisonnement du chef de l’opposition russe Alexei Navalny, dirigée par Daniel Roher de Toronto.

Lire la suite:

Lire ensuite :

Dans les catégories de performance, l’acteur Brendan Fraser continue de recueillir des éloges pour son rôle dans “The Whale” de Darren Aronofsky.

L’histoire continue sous la publicité

Fraser, qui est allé au lycée à Toronto mais est né aux États-Unis de parents canadiens, est nominé pour le meilleur acteur pour son tour en tant que professeur d’anglais reclus vivant avec l’obésité qui tente de renouer avec sa fille séparée.

Les prix annuels du film célèbrent leur 95e anniversaire cette année et les gagnants seront annoncés lors d’une cérémonie animée par Jimmy Kimmel le dimanche 12 mars.

&copie 2023 La Presse canadienne

Articles similaires