Les chrétiens d’Afghanistan sont régulièrement torturés et persécutés par des membres de leur famille: des groupes de surveillance

NOUVEAUVous pouvez désormais écouter les articles de Fox News !

Selon des groupes humanitaires et de surveillance, les chrétiens qui restent en Afghanistan après la prise de contrôle par les talibans sont régulièrement torturés et persécutés par le gouvernement et leurs propres amis, familles et communautés.

“Il y a encore des chrétiens en Afghanistan”, a déclaré Todd Nettleton, un auteur et animateur de radio qui travaille pour l’organisation humanitaire internationale à but non lucratif Voice of the Martyrs. “Je pense qu’à l’époque de la prise de contrôle des talibans il y a un an, il y avait beaucoup de reportages qui suggéraient que tous les chrétiens avaient fui le pays.”

Nettleton a expliqué à Fox News Digital que lorsque le gouvernement afghan s’est effondré l’année dernière, de nombreux chrétiens ont fui parce qu’ils connaissaient la théologie dure des talibans et leur intolérance envers les chrétiens, en particulier ceux qui s’étaient convertis de l’islam. Beaucoup de ceux qui étaient largement connus pour avoir renoncé à l’islam pour le christianisme se sont échappés vers d’autres pays, a-t-il dit, mais les milliers de chrétiens qui restent sont potentiellement confrontés à de profonds défis.

“Ce sont ces gens qui ont pris la décision incroyable et audacieuse de rester dans le pays”, a déclaré Nettleton. “Et leur attitude était:” Écoutez, si tous les chrétiens fuient le pays, qui va être ici pour partager l’évangile, qui va être ici pour être l’église? Et donc ils ont pris cette décision courageuse de rester, même en sachant que les talibans prendraient le pouvoir, sachant que c’était une chose très risquée.”

LA LIBERTÉ RELIGIEUSE EN AFGHANISTAN ‘EST considérablement détériorée’ après la prise de pouvoir des talibans, selon la commission américaine

Des filles afghanes fréquentent une école religieuse, qui est restée ouverte depuis la prise de contrôle des talibans l’année dernière, à Kaboul, en Afghanistan, le 11 août 2022.
(AP Photo/Ebrahim Noroozi)

Voice of the Martyrs, qui vise à défendre les droits humains des chrétiens persécutés dans le monde, a été fondée en 1967 par Richard Wurmbrand, un prêtre luthérien d’origine juive qui a été emprisonné et torturé par le régime communiste de Roumanie pendant 14 ans à cause de sa Foi. Dans le guide de prière l’organisation publie chaque année, Voice of the Martyrs, qualifié l’Afghanistan de pays “restreint”, où “les passages à tabac, la torture et les enlèvements sont monnaie courante” pour les chrétiens.

Il est également interdit aux chrétiens d’adorer ou d’évangéliser ouvertement dans le pays, où la population est à 99,8% musulmane et où les gouvernements locaux et nationaux sont “très antagonistes” envers les croyants chrétiens. Le nombre de chrétiens qui y sont martyrisés, bien que faible, meurent généralement “à l’insu du public”, explique encore le guide, et “les convertis de l’islam sont souvent tués par des membres de leur famille ou d’autres musulmans radicalisés avant que toute procédure judiciaire puisse commencer”.

CRISE EN AFGHANISTAN : L’ASBL CHRISTIAN VETERAN AIDE À SAUVER 8 VIES DE LA TERREUR DES TALIBAN

De nombreux talibans sont pachtounes, l'un des plus grands groupes de personnes au monde qui n'ont pas entendu l'évangile.

De nombreux talibans sont pachtounes, l’un des plus grands groupes de personnes au monde qui n’ont pas entendu l’évangile.
(Voix des Martyrs)

Nettleton a souligné que si les conditions de la liberté religieuse se sont “certainement détériorées” à cause des talibans, “la première ligne de persécution concerne les membres de votre famille, ce sont vos voisins”. Les anciens musulmans qui se convertissent puis ne se présentent pas pour les prières à la mosquée locale sont souvent suspectés par leurs communautés très unies. Il a rappelé un homme afghan avec qui son organisation est en contact qui a été contraint de déplacer sa famille à trois reprises pour de telles raisons au cours des huit premiers mois du régime rétabli des talibans.

Nettleton, cependant, espère qu’un renouveau chrétien est possible en Afghanistan car ses habitants voient à quel point les talibans les traitent mal. Notant comment les talibans prétendent suivre les traces de Mahomet et adhérer à l’interprétation la plus pure du Coran, il a déclaré que leur oppression pourrait amener certains à remettre en question les mérites de l’islam.

UN ÉVÊQUE INDIEN DÉNONCE LA « SAISON OUVERTE » CONTRE LES CHRÉTIENS ALORS QUE LES ÉTATS PASSENT DES LOIS « ANTI-CONVERSION »

“Ils voient une économie en ruine, ils voient des gens qui ont faim”, a-t-il déclaré. “Et ils commenceront à se demander : ‘Si c’est ainsi que les meilleurs musulmans dirigent un pays, est-ce que je veux vraiment être le meilleur musulman ? Est-ce que je veux poursuivre l’islam ? L’islam a-t-il les réponses que je veux ?’ Et c’est ce que j’espère qu’il arrivera.”

Il a ajouté que les chrétiens afghans persécutés qui s’adressent à son organisation demandent à leurs frères chrétiens du monde entier de prier pour eux.

Avec l'économie du pays en ruine, de nombreux Afghans ont du mal à nourrir leur famille.  Voice of the Martyrs aide les chrétiens afghans.

Avec l’économie du pays en ruine, de nombreux Afghans ont du mal à nourrir leur famille. Voice of the Martyrs aide les chrétiens afghans.
(Voix des Martyrs)

David Curry, commissaire de la Commission fédérale américaine sur la liberté religieuse internationale (USCIRF) qui est également PDG de la mission chrétienne non confessionnelle Open Doors USA, a fait écho aux affirmations de Nettleton, transmettant à Fox News Digital l’histoire d’un chrétien afghan son organisation connaît le nom de Saad, qui a confirmé que les talibans avaient une liste de chrétiens qu’ils avaient distribuée l’année dernière pour tenter de les traquer.

“De nombreux chrétiens ont fui l’Afghanistan lorsque les talibans ont pris le pouvoir”, a déclaré Curry. “Certains sont restés parce qu’ils veulent être ‘sel et lumière’ au sens théologique dans ce pays, même s’il est devenu plus hostile.” L’expression “sel et lumière” remonte au sermon sur la montagne dans l’évangile de Matthieu, lorsque Jésus a ordonné à ses disciples de vivre dans la justice en tant que témoins parmi les non-croyants.

“Donc, ils veulent faire partie de la communauté”, a-t-il ajouté. “Ils aiment leur pays. C’est tout à fait compréhensible pourquoi beaucoup ont fui, mais il y a encore aujourd’hui une communauté chrétienne assiégée en Afghanistan.”

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

L’USCIRF a averti au moment du retrait américain l’année dernière que les talibans faisaient du porte-à-porte à la recherche de chrétiens convertis, d’alliés américains, d’anciens employés du gouvernement et de militants des droits de l’homme. Dans un rapport publié mardi dernier, la commission a réaffirmé que la liberté religieuse en Afghanistan s’était “considérablement détériorée” depuis la reprise du pouvoir par les talibans.