Les chiens essaient d’établir un contact visuel avec les humains pour former un lien plus rapidement, selon la science

Les humains ont un lien unique avec les chiens et pour la plupart des personnes qui ont ces chiens comme animaux de compagnie, ce n’est pas seulement un animal, mais une partie de leur famille. Les chiens ont tendance à mieux comprendre le comportement humain et la communication que toute autre créature au monde. Il est fascinant de voir comment même le contact visuel avec les chiens communique le message et le processus est transparent. Maintenant, une étude menée par des éthologues hongrois a tenté de décoder les facteurs qui affectent la capacité des chiens à établir un contact visuel avec les humains. L’étude suggère que les chiens à tête courte, coopératifs, jeunes et joueurs sont les plus susceptibles de regarder dans l’œil humain. La compatibilité des chiens avec les humains ne ressemble à aucune autre créature. La communication se fait parfois uniquement par contact visuel, car les chiens sont très sensibles au regard humain. La formation de contacts oculaires augmente les niveaux d’ocytocine dans les deux parties, ce qui joue un rôle dans le développement des liens sociaux. Cependant, la capacité de comprendre et d’établir ce contact visuel n’est pas la même chez tous les chiens et cette capacité est affectée par divers facteurs tels que l’anatomie de l’œil, la fonction d’origine de la race, l’âge et la personnalité du chien.

Cette dernière étude examiné plus de cent trente chiens de la famille. Les chercheurs ont mesuré la longueur et la largeur de leur tête en fonction de la vision. Le document de recherche publié dans Scientific Reports a révélé que les chiens Boxer, Bulldog, Carlin et au nez retroussé, en général, ont une zone plus prononcée.

D’autre part, les chiens à long nez comme les lévriers voient une large image panoramique parce que les cellules nerveuses qui traitent les informations visuelles se répartissent plus uniformément dans leur rétine. Par conséquent, s’ils doivent se concentrer sur le centre de leur champ visuel, ils peuvent être plus facilement distraits par des stimuli visuels de la périphérie.

Les chercheurs ont également examiné si la race du chien jouait un rôle dans la formation du contact visuel. Par exemple, les chiens Shephard sont visuellement plus coopératifs pour suivre la direction de la main du propriétaire, tandis que les chiens visuels non coopératifs s’appuient sur des commandes vocales. Les chiens visuellement guidés ont établi un contact visuel plus rapide que ceux qui étaient guidés par la voix. Étonnamment, les chiens de race mixte ont bien performé.

Les chercheurs ont également examiné cette capacité à l’âge des chiens et ont constaté que les vieux chiens réagissaient lentement et établissaient un contact visuel avec les humains. La recherche faisait partie du projet Senior Family Dog qui a été financé par le Conseil européen de la recherche. Le chien le plus âgé participant à cette recherche avait 15 ans.

Lisez toutes les dernières nouvelles et les dernières nouvelles ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments