Skip to content

UNEParmi les autres questions, publiées hier [THURS] est l'un sur les chauves-souris. L'archidiacre de Lincoln, le Ven. Gavin Kirk a demandé une mise à jour sur l'avancement du projet «Chauves-souris dans les églises» et «comment ceux qui sont affligés par les chauves-souris peuvent en savoir plus?»

Sir Tony Baldry, président de la CBC, a répondu: «Un certain nombre de projets font appel à des volontaires de la communauté pour gérer et même exploiter la présence de chauves-souris, dans le cadre de projets scolaires, etc. Les chauves-souris pourraient même s'avérer être un outil de mission, si nous pouvons les amener à se comporter poliment », a-t-il déclaré.

Plus de 100 églises ont déposé une demande de partenariat avec les chauves-souris et les églises, qui surveille les chauves-souris pour voir si les administrateurs d'église pourraient être autorisés à prendre des mesures pour protéger leurs bâtiments historiques. Il est financé par une subvention de plusieurs millions de livres de la Loterie nationale.

Sir Tony a ajouté que les 20 premiers projets dans les églises britanniques sont déjà en cours et que "de nouvelles techniques pour exclure ou restreindre les chauves-souris dans les églises sont à l'essai, en utilisant une nouvelle classe de licences de chauves-souris introduite par Natural England". L'équipe des chauves-souris dans les églises a mis en place un site Web et publiera régulièrement des bulletins d'information sur les progrès réalisés.

Interrogé sur la manière dont les chauves-souris pouvaient s'avérer être des outils de mission, Sir Tony a déclaré aux médias: «Nous devons trouver un moyen de les encourager à sortir du beffroi pour se percher dans des boîtes à chauve-souris dans les cimetières.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *