Les changements proposés pour la Ligue des champions diluent le «  mérite sportif  »

L’ancien manager d’Arsenal, Arsène Wenger, a déclaré que les modifications proposées par l’UEFA à la Ligue des champions ne respectaient pas le « mérite sportif » de la compétition de clubs d’élite européenne.

Les plans de l’UEFA verraient une « table unique » avec 36 équipes remplacer le format de la phase de groupes, qui comprend huit groupes de quatre. Les changements signifient qu’il y aurait 225 matches dans la compétition, contre 125 actuels.

Diffusez FC Daily sur ESPN +

« Le modèle proposé pour la Ligue des champions moderne, je ne l’aime pas du tout », a déclaré Wenger, maintenant responsable du développement mondial de la FIFA, à BeIN Sports.

« Les clubs veulent toujours plus d’argent. Pour obtenir plus d’argent, ils veulent plus de jeux garantis. Les fans veulent plus de jeux importants. »

« Le football moderne doit trouver un compromis entre ce que veulent les clubs et les supporters. »

Les plus grandes ligues européennes, y compris la Premier League, veulent que l’UEFA reconsidère ses plans au milieu des préoccupations concernant la congestion des matches.

« Tant que nous ne respectons pas le mérite sportif de manière logique, nous n’avons pas raison », a-t-il déclaré. « Tous ceux qui jouent à des compétitions de haut niveau diraient que vous devez garder le mérite de la qualité de votre performance. »