Skip to content
Les champions du Grand Chelem parmi les joueurs de tennis mis en quarantaine à l’Open d’Australie

Les champions du Grand Chelem font partie des 47 joueurs bloqués à l’Open d’Australie, après que quatre personnes sur des vols charters vers l’Australie aient été testées positives au COVID-19.

Les cas positifs ont été trouvés sur deux des vols qui ont amené les joueurs, le personnel, les officiels et les médias à Melbourne pour le premier tournoi du Grand Chelem de l’année.

Les joueurs classés comme des contacts étroits, ayant été sur le même vol que ceux qui ont été testés positifs plus tard, doivent rester dans une quarantaine plus sévère par opposition au groupe plus large de joueurs qui seront autorisés à sortir de leur chambre pour s’entraîner jusqu’à cinq heures. journée.

Les personnes en quarantaine stricte devront y rester 14 jours et ne pourront pas pratiquer pendant cette période.

Les autorités sanitaires locales ont déclaré que tous les acteurs avaient été avertis à l’avance des risques.

Trois cas ont été annoncés samedi et la commissaire à la quarantaine du COVID-19 de l’État de Victoria, Emma Cassar, a déclaré lors d’une conférence de presse dimanche qu’il y avait eu un quatrième test positif impliquant une personne volant pour l’Open d’Australie.

Jusqu’à présent, aucune annonce de joueurs testés positifs n’a été faite.

Trois cas sont apparus lors du vol de Los Angeles à Melbourne, ont déclaré des responsables, dont un membre de l’équipage de l’air, un entraîneur et le dernier étant membre de l’équipe de télédiffusion.

L’autre cas était un autocar qui a pris le vol charter d’Abu Dhabi à Melbourne.

Tous les quatre avaient été testés négatifs avant d’embarquer sur leurs vols pour l’Australie. Tous les quatre ont maintenant été transférés dans un hôtel de santé.

Sylvain Bruneau, qui entraîne la championne de l’US Open 2019 Bianca Andreescu, a publié sur les réseaux sociaux pour dire qu’il était sur le vol d’Abu Dhabi et avait été testé positif.

La double championne de l’Open Victoria Azarenka et le finaliste de l’US Open 2014 Kei Nishikori se trouvaient sur le vol de Los Angeles.

Tous les passagers de ces deux vols sont bloqués.

Cassar, qui est également responsable des prisons de l’État, a déclaré qu’il y avait eu des cas de personnes «testant» les procédures de quarantaine, déclenchant un avertissement et une conversation avec la police de l’État, mais aucune tentative d’échapper à la quarantaine.

« Il y aura une tolérance zéro pour ce comportement », a déclaré Cassar. «Ceci est conçu pour assurer la sécurité des gens. Nous ne nous excusons pas pour cela.

Plusieurs joueurs en quarantaine, dont Sorana Cirstea de Roumanie, Belinda Bencic de Suisse et Yulia Putintseva du Kazakhstan, se sont plaints dans des publications sur les réseaux sociaux que les règles semblaient avoir changé entre ce qu’elles avaient vu avant de se rendre en Australie et ce qui était imposé à Melbourne.

Cirstea a posté sur Twitter: «S’ils nous avaient dit cette règle avant, je ne jouerais pas contre l’Australie … je serais restée à la maison. Ils nous ont dit que nous volerions à 20% de capacité, par sections et que nous serions un contact étroit UNIQUEMENT si mon équipe ou ma cohorte était testée positive.

Mais les responsables gouvernementaux ont rejeté ces affirmations.

«Il n’y a pas d’autre moyen d’envisager cela. Si vous êtes dans un avion de 16 à 24 heures, avec de l’air qui circule dans l’avion, vous êtes un contact étroit », a déclaré Cassar. «Cela a été très clair et rien n’a changé.»

Tennis Australia a confirmé qu’il y avait 24 joueurs sur le vol de Los Angeles et 23 sur le vol d’Abu Dhabi. Ceux-ci faisaient partie des 17 vols charters de sept destinations internationales amenant jusqu’à 1 200 joueurs, entraîneurs, employés et officiels en Australie pour le tournoi.

Andy Murray, quintuple finaliste de l’Open d’Australie, et l’Américaine Madison Keys ne se sont pas rendus en Australie après avoir été testés positifs lors des contrôles pré-vol obligatoires.

Les billets sont en vente pour le tournoi, bien que la capacité d’accueil du Melbourne Park soit limitée.

Les frontières internationales de l’Australie sont essentiellement fermées aux voyageurs, bien qu’il y ait des exemptions dans des circonstances spéciales.

Chacun des États et territoires d’Australie a ses propres règles de frontière et de quarantaine, et celles-ci peuvent changer à très court préavis.

L’état de Victoria, qui a pour capitale Melbourne, a représenté 810 des 909 décès d’Australie dus au COVID-19, la plupart lors d’une deuxième vague meurtrière il y a trois mois qui a entraîné des couvre-feux et des verrouillages pour la ville.