Les centres européens veulent perdre les eurodéputés au profit des eurosceptiques, la Russie accusée à nouveau d'ingérence – RT World News

0 25

Des partis eurosceptiques anti-établissement se préparent à faire sensation lors des élections européennes du mois prochain. Cependant, certains voient dans leur ascension la preuve de l'ingérence réussie de la Russie.

Les 750 sièges de députés sont disponibles en mai et diverses forces opposées des deux côtés du spectre politique forment des alliances pour dévorer les actions actuellement détenues par les centristes. La Grande-Bretagne, qui participera aux élections, ajoute à la confusion, alors qu'elle aurait travaillé dur pour quitter l'UE.

Pour certains responsables européens et internationaux, le problème semble être que la Russie soutient secrètement les eurosceptiques – et non le clivage entre les élites politiques et le peuple qu'ils représentent. Le blâme pour l'échec imminent des trolls du Kremlin (sans preuve, bien sûr) sera aussi tentant en Europe en 2019 qu'en 2016 en Amérique.

Charlotte Dubenskij de RT rapporte le casse-tête des élections européennes.

Pensez-vous que vos amis sont intéressés? Partagez cette histoire!

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More