Actualité santé | News 24

Les cas de « bactéries mangeuses de chair » rares s’élèvent à 1 000 au Japon

Expliqué : les cas de « bactéries mangeuses de chair » rares atteignent le millier au Japon

Le STSS est une infection bactérienne rare mais grave causée par la bactérie Streptococcus du groupe A.

Les autorités sanitaires japonaises sont en état d’alerte après que près de 1 000 cas d’infection mortelle ont été signalés dans tout le pays. La maladie, connue sous le nom de syndrome de choc toxique streptococcique (STSS), ou « bactérie mangeuse de chair », se propage rapidement, entraînant des décès en peu de temps.

Les cas STSS avaient atteint 977 au 2 juin de cette année. Ce chiffre a déjà dépassé le total de 941 cas de l’année dernière, selon l’Institut national des maladies infectieuses.

Qu’est-ce que le syndrome de choc toxique streptococcique ?

Le STSS est une infection bactérienne rare mais grave causée par la bactérie Streptococcus du groupe A. Cela se produit lorsque ces bactéries pénètrent dans les tissus profonds et dans la circulation sanguine, libérant des toxines qui provoquent une réponse rapide et dangereuse dans le corps, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Bien qu’il soit rare qu’une personne atteinte de STSS transmette directement l’infection à d’autres personnes, des infections moins graves par le streptocoque du groupe A peuvent évoluer vers le STSS si elles ne sont pas traitées.

Symptômes

Le STSS commence par des symptômes initiaux comme de la fièvre, des frissons, des douleurs musculaires, des nausées et des vomissements. Dans les 24 à 48 heures, cela peut entraîner une hypotension artérielle, une défaillance d’un organe, une accélération du rythme cardiaque et une respiration rapide.

Le streptocoque du groupe A (SGA) provoque généralement une angine streptococcique chez les enfants, mais chez les adultes, il peut entraîner des symptômes graves tels que des douleurs dans les membres, un gonflement, de la fièvre et une hypotension artérielle. Cela peut rapidement s’aggraver en une mort tissulaire, des problèmes respiratoires, une défaillance d’organe et parfois la mort, en particulier chez les personnes de plus de 50 ans.

Des soins médicaux précoces sont très importants pour traiter ces symptômes graves et prévenir les complications.

La prévention

La prévention du STSS implique de pratiquer une bonne hygiène, comme se laver les mains régulièrement et se couvrir la bouche lorsque vous toussez et éternuez.

Prenez soin des plaies correctement et consultez un médecin en cas de signe d’infection. Cela aide à empêcher la bactérie de provoquer d’autres infections pouvant parfois conduire au STSS.

Diagnostic

Le diagnostic du STSS implique plusieurs tests, notamment des analyses de sang pour détecter les bactéries streptococciques du groupe A et vérifier le fonctionnement des organes. Un diagnostic est confirmé lorsqu’une personne souffre d’une infection streptococcique du groupe A, d’une hypotension artérielle et de signes de défaillance d’au moins deux organes, comme des problèmes rénaux ou hépatiques.

Traitement

Le traitement du STSS consiste à administrer des antibiotiques puissants par voie intraveineuse pour tuer la bactérie. Les patients reçoivent également des liquides pour stabiliser leur tension artérielle et aider leurs organes à fonctionner correctement.

Dans les cas graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour retirer les tissus infectés et prévenir d’autres problèmes. Il est important d’obtenir un traitement rapidement pour améliorer les chances de guérison et réduire le risque de complications graves ou de décès dû au STSS.


Source link