Les camps d’entraînement s’ouvrent autour de la LNH après une autre courte intersaison – Kelowna Capital News

Les camps d’entraînement s’ouvrent autour de la LNH jeudi après une autre courte intersaison, une troisième consécutive pressée par la pandémie. Cela ne dérange pas du tout la vedette de l’Avalanche du Colorado, Nathan MacKinnon.

Pour l’un des meilleurs joueurs de hockey et ses coéquipiers, il est déjà temps de revenir sur la glace et de défendre leur titre de la Coupe Stanley, moins de trois mois après avoir éliminé le champion consécutif du Lightning de Tampa Bay.

“J’ai toujours l’impression de jouer”, a déclaré MacKinnon. « J’ai pris deux semaines de repos, puis j’ai recommencé à patiner. C’est juste amusant. J’aime ça, et j’aime l’été court. J’ai l’impression que la saison recommence. »

La LNH arrive à l’automne après des séries éliminatoires et une finale divertissantes avec la chance de revenir enfin à un calendrier normal. Cela signifie des camps complets pour les équipes qui ont de nouveaux entraîneurs et les avantages d’une routine régulière.

Cela signifie à peine 88 jours entre le match 6 de la finale et les premières séances d’entraînement sur glace.

« Nous sommes plutôt habitués maintenant », a déclaré le gardien de but de Tampa Bay Andrei Vasilevskiy après que lui et le Lightning aient perdu en finale pour la première fois en trois déplacements consécutifs. « C’est un peu plus difficile, bien sûr, parce que vous n’avez pas beaucoup de temps pour vous reposer. C’est essentiellement quelques semaines et vous devez vous y remettre. Mais, oui, je ne peux pas me plaindre. Vous voulez que vos étés soient courts chaque année.

C’était un peu plus long pour Connor McDavid et les Oilers après avoir perdu contre le Colorado en finale de l’Ouest. Malgré le manque de temps d’arrêt, McDavid « n’échangerait cela pour rien au monde » et vise à aller encore plus loin depuis qu’Edmonton a consolidé sa situation de gardien de but en ajoutant Jack Campbell.

Après quelques rotations du carrousel des gardiens de but, l’Avalanche a acquis Alexandar Georgiev des Rangers de New York et le vainqueur de la Coupe Darcy Kuemper a atterri avec Washington. Rejoignant de nouveaux coéquipiers, dont beaucoup ont hissé la Coupe en 2018, Kuemper ne s’inquiète pas de moins de temps libre.

“Ce fut définitivement un été très unique”, a déclaré Kuemper. “Avec la brièveté de l’entraînement, vous commencez à retourner au gymnase et vous êtes un peu inquiet que votre entraînement soit si court. Mais vous aviez l’impression de ne pas vous remettre en forme. Tu étais déjà là.

NOUVEAUX ENTRAÎNEURS

Les Oilers sont l’une des nombreuses équipes à s’installer pour un camp d’entraînement sous la direction d’un nouvel entraîneur. Jay Woodcroft a pris la relève en tant qu’entraîneur par intérim en février, mais occupe maintenant le poste à temps plein.

“J’ai hâte de participer à un camp avec lui”, a déclaré McDavid. “Il a fait un excellent travail en arrivant au milieu de la saison, mais ce n’est jamais facile pour un entraîneur, c’est sûr. Je suis sûr qu’il y a des choses qu’il voulait aborder et que vous n’avez pas pu aborder au milieu de l’année, alors il pourra aborder tout cela cette année.

Il en va de même pour Bruce Boudreau à Vancouver, 11 mois après avoir été nommé aux commandes des Canucks. John Tortorella de Philadelphie, Jim Montgomery de Boston, Bruce Cassidy de Vegas, Peter DeBoer de Dallas, Paul Maurice de Floride, Luke Richardson de Chicago, Derek Lalonde de Detroit et Lane Lambert des Islanders de New York commencent tous le travail à neuf.

ESSAIS DE CAMP

Environ 40 joueurs participent à un camp dans le cadre d’un accord d’essai professionnel avec la possibilité de gagner un contrat pour la saison. James Neal a cette opportunité avec les Blue Jackets, et Derek Stepan est retourné en Caroline pour chercher un emploi avec les Hurricanes.

La situation la plus intrigante concerne le centre de 37 ans Eric Staal, qui a accepté l’essai avec la Floride au même moment où son frère Marc a signé un contrat d’un an. Le jeune frère Jordan était avec Eric et Marc sur le 18e green de Pebble Beach pour assister à l’occasion.

“Ils sont tous les deux super motivés, tout comme moi”, a déclaré Jordan Staal, qui est le capitaine des Hurricanes. “Eric est ravi de cette opportunité et Marc aussi. Vraiment cool. Chose vraiment cool.

DÉBUT PRÉCOCE

Avant que la rondelle ne tombe lors de la saison de la LNH en Amérique du Nord le 11 octobre, les Predators de Nashville et les Sharks de San Jose jouent deux fois à Prague les 7 et 8 octobre. Et ce ne sont pas des exhibitions.

« Nous jouons encore deux matchs importants », a déclaré l’attaquant des Sharks Tomas Hertl, originaire de Prague. “Ce n’est pas seulement la pré-saison où vous venez ici pour vous échauffer.”

Colorado et Columbus joueront également deux matchs à Tampere, en Finlande, les 4 et 5 novembre dans le cadre des Séries mondiales de la LNH.

Et tout comme la ligue s’habitue à un horaire régulier, des travaux sont en cours entre la ligue et l’Association des joueurs de la LNH pour organiser une Coupe du monde de hockey en février 2024, qui est populaire parmi les joueurs même si cela bouleverse à nouveau le calendrier.

“Je pense qu’ils ont raté une énorme, énorme partie du match international qui va vraiment nous manquer”, a déclaré McDavid. “Nous devons trouver un moyen d’organiser un tournoi international le plus rapidement possible.”

—Stephen Whyno, Associated Press

hockeyNHL