Les Britanniques se verront REFUSER l’entrée dans les clubs à partir de septembre, à moins qu’ils ne puissent prouver deux jabs Covid

Les CLUBBERS devront montrer la preuve de deux jabs Covid pour entrer dans les lieux à partir de septembre, a déclaré Boris Johnson hier soir.

L’annonce choc est intervenue après que les ministres eurent auparavant exclu les « papiers pour faire la fête » et insisté sur le fait qu’un tel programme serait volontaire pour les boîtes de nuit.

Les clubbers comme ce groupe heureux à Brighton devront prouver qu’ils ont eu deux vaccins à partir de septembreCrédit : Getty

Mais les inquiétudes des moins de 30 ans ne prennent pas le vaccin assez rapidement ont déclenché un revirement sur les passeports Covid – destiné à inciter les jeunes à se faire piquer.

Plus de trois millions de jeunes de 18 à 30 ans n’ont pas encore accepté l’offre d’un premier coup, ce qui a incité le Premier ministre à licencier son « bazooka politique ».

M. Johnson a même laissé la porte ouverte à l’extension du déménagement aux pubs et aux clubs de football, affirmant qu’il « se réservait le droit de faire le nécessaire pour protéger le public ».

Une source gouvernementale de haut niveau a déclaré: «D’autres pays ont vu une adoption rapide des jabs une fois que l’incitation est là pour que les jeunes en obtiennent un. Il est clair que la carotte n’a pas fonctionné, alors je crains qu’il ne soit temps pour le bâton.

Mais hier soir, l’industrie des boîtes de nuit a fait exploser le mouvement. Michael Kill, directeur général de la Night Time Industries Association, a décrit les plans comme une « pagaille absolue ».

Il a déclaré : « Donc, la ‘journée de la liberté’ pour les boîtes de nuit a duré environ 17 heures à l’époque. L’annonce du Premier ministre selon laquelle les passeports Covid seront rendus obligatoires pour les boîtes de nuit en septembre intervient après que son secrétaire à la Santé a déclaré il y a seulement une semaine qu’ils ne seraient pas obligatoires. Quelle pagaille absolue.

Hier, le Premier ministre a appelé directement les moins de 30 ans à faire leur part et à obtenir leurs jabs.

Il a dit : « Allez les gars, ça y est, vous ne le regretterez pas. C’est la bonne chose à faire pour vous, pour votre famille et pour tout le monde. Par-dessus tout, c’est la bonne chose pour vous d’aider à retrouver les libertés que vous aimez.

S’exprimant depuis Chequers où il a été contraint de s’isoler pendant dix jours, le Premier ministre a ajouté : « Nous sommes préoccupés, comme ils le sont dans d’autres pays, par le risque continu posé par les boîtes de nuit.

«Je devrais signifier maintenant que d’ici la fin septembre, lorsque tous les plus de 18 ans auront eu la chance d’être doublement piqués, nous prévoyons de faire de la vaccination complète la condition d’entrée dans les boîtes de nuit et autres lieux où de grandes foules se rassemblent.

« La preuve d’un test négatif ne suffira plus. Je ne veux pas avoir à fermer à nouveau les boîtes de nuit comme elles l’ont fait ailleurs, mais cela signifie que les boîtes de nuit doivent faire la chose socialement responsable et utiliser le pass NHS Covid. »

🔵 Lisez notre blog en direct sur les coronavirus pour les dernières mises à jour

Interrogé par The Sun si cette politique était le « bord mince du coin » et que les « passeports pour les pintes » arriveraient bientôt, le Premier ministre ne l’a pas exclu.

Il a déclaré: «Je ne veux certainement pas voir de passeports pour les pubs. Mais là où les lieux sont fermés, surpeuplés et les contacts sociaux étroits, nous nous réservons le droit de faire le nécessaire pour protéger le public. »

M. Johnson a également été poussé à savoir si les grands rassemblements pour les jabs obligatoires de Covid pourraient inclure des stades de football la saison prochaine, mais il a esquivé la question.

Il a ensuite déclaré vouloir « éviter une situation où les gens sont invités à produire des papiers », mais a répété à nouveau qu’il se réservait le droit de « faire ce qui est nécessaire ».

Le médecin-chef, Sir Patrick Vallance, a ajouté : « Les boîtes de nuit et les lieux où il y a beaucoup de monde à l’intérieur entassés sont au centre des événements potentiels à très grande diffusion.

« C’est pourquoi il est si important que tout le monde reçoive un vaccin afin que nous puissions réduire les risques de propagation et les conséquences de cette propagation. »

Les chiffres du NHS England montrent qu’un tiers des 18 à 29 ans n’ont pas encore reçu leur première dose, les hommes étant plus susceptibles que les femmes de ne pas s’être manifestés.

Hier soir, Peter Marks, patron de Rekom UK qui gère 47 des plus grands clubs du Royaume-Uni tels que Pryzm et Atik, a déclaré : « Les personnes qui prennent ces décisions ont cette idée dépassée de ce à quoi ressemblaient les boîtes de nuit dans les années 1980 et 1990.

« Nous avons la meilleure purification de l’air qui soit. Nous changeons notre air toutes les quatre minutes pour de l’air frais de l’extérieur. Aucun autre lieu, pub, etc., ne peut rivaliser avec cela. Alors pourquoi les boîtes de nuit sont-elles ciblées ? »

Les fêtards dansent toute la nuit à la discothèque Astoria à Portsmouth, Hampshire, qui a ouvert ses portes lundi à 00h01

Les fêtards dansent toute la nuit à la discothèque Astoria à Portsmouth, Hampshire, qui a ouvert ses portes lundi à 00h01Crédit : Paul Jacobs/pictureexclusive.com
Hier, le Premier ministre a appelé directement les moins de 30 ans à faire leur part et à obtenir leurs jabs

Hier, le Premier ministre a appelé directement les moins de 30 ans à faire leur part et à obtenir leurs jabsCrédit : pixel8000
Les Britanniques à double piqûre représentent désormais 60% des personnes hospitalisées avec Covid

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *