Skip to content

RIYADH / DUBAI (Reuters) – Les commanditaires de Saudi Aramco ont recommandé de chiffrer son offre publique initiale à 32 riyals (8,5 $) par action, le sommet d’une fourchette de prix indicative, ont indiqué trois sources proches, ce qui en fait potentiellement la plus grande introduction en bourse du monde.

Les bookrunners de Saudi Aramco recommandent de placer les IPO en tête de liste: sources

DOSSIER PHOTO: Un signe de l'introduction en bourse de Saudi Aramco est vu lors d'une conférence de presse de la compagnie pétrolière nationale au centre de conférences Plaza à Dhahran, en Arabie Saoudite, le 3 novembre 2019. REUTERS / Hamad I Mohammed / File Photo

À ce niveau, Aramco aurait une valeur marchande de 1,7 billion de dollars, dépassant aisément Apple (AAPL.O) est la société la plus précieuse au monde cotée en bourse mais manque la cible de 2 000 milliards de dollars initialement recherchée par le prince héritier Mohammed bin Salman.

Un comité exécutif chargé de superviser l’introduction en bourse, qui comprendra de hauts responsables gouvernementaux, des dirigeants d’Aramco et des banquiers, prendra la décision finale en matière de prix mercredi. Le comité relève directement du prince héritier saoudien.

Si le prix de l’opération se situe au sommet, l’introduction en bourse d’Aramco dépassera les 25 milliards de dollars recueillis lors de la cotation de la société chinoise Alibaba Group Holding LtdBABA.N) en 2014, la plus grande flottation à ce jour.

Riyad a réduit ses plans initiaux d'introduction en bourse, abandonnant un roadshow international pour se concentrer plutôt sur la commercialisation de l'offre auprès des investisseurs saoudiens et des riches alliés du Golfe. Il est resté silencieux sur quand ou où il pourrait lister le stock à l'étranger.

Cet accord est la pièce maîtresse des projets du prince héritier visant à diversifier l’économie saoudienne pour qu’elle ne soit plus tributaire du pétrole.

Aramco, qui avait fixé une fourchette de prix indicative de 30 à 32 riyals par action, n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire de Reuters.

Deux sources ont déclaré que la société pourrait exercer une option de «greenshoe» de 15%, offrant plus d'actions pour répondre à la forte demande des investisseurs institutionnels. Si exercé, cela signifierait que la vente de la participation pourrait passer de 1,5% à 1,725%.

Aramco devrait annoncer jeudi les résultats de la constitution de livres pour l'attribution d'actions à des acheteurs institutionnels, généralement des gestionnaires d'actifs, des assureurs ou des fonds de pension.

La répartition finale sera également annoncée jeudi.

Aramco avait précédemment déclaré que 0,5% de l'offre serait alloué aux investisseurs particuliers et 1%, ou 2 milliards d'actions, aux acheteurs institutionnels.

La tranche de détail, qui a été clôturée le 28 novembre, a attiré des offres d'une valeur de 47,4 milliards de riyals, soit environ 1,5 fois le nombre d'actions proposées.

Une allocation intégrale pour les investisseurs particuliers ayant commandé 1 000 actions ou moins a également été recommandée, a déclaré l'une des sources, ajoutant qu'une attribution supérieure à ce montant serait décidée au prorata.

Reportage de Marwa Rashad, Hadeel Al Sayegh et Saeed Azhar; Édité par Susan Fenton et Edmund Blair

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *