Les Bears réclament 6 joueurs au ballottage, dont l’ancien Raiders OL Alex Leatherwood – Shaw Local

LAKE FOREST – Les Bears tentent leur chance avec le joueur de ligne offensive Alex Leatherwood.

Le directeur général Ryan Poles et les Bears ont réclamé l’ancien joueur de ligne offensive des Raiders de Las Vegas mercredi. Leatherwood était le 17e choix au repêchage en 2021, il y a environ 14 mois. L’entraîneur-chef de première année des Raiders, Josh McDaniels, semble avoir abandonné Leatherwood lorsque Leatherwood n’a pas réussi à faire partie de la liste de 53 joueurs mardi et a été annulé.

Les Bears ont réclamé six joueurs au total au ballottage mercredi, dont Leathwood. De plus, ils ont revendiqué l’ancien demi défensif des Eagles Josh Blackwell, l’ancien ailier défensif des Bills Kingsley Jonathan, l’ancien plaqueur de nez des Vikings Armon Watts, l’ancien secondeur des Colts Sterling Weatherford et l’ancien ailier serré des Jets Trevon Wesco. Les Bears devront dégager six places sur la liste de 53 joueurs afin d’accueillir les nouveaux joueurs.

En revendiquant Leatherwood, les Bears héritent du reste de son contrat de recrue, qui s’étale sur la saison 2024. Étant donné que Leatherwood était un choix de première ronde, les Bears ont également la possibilité d’ajouter une option de cinquième année à son contrat.

Leatherwood a commencé les 18 matchs des Raiders la saison dernière, y compris les séries éliminatoires. Il a commencé l’année en tant que bon plaqueur, mais a eu du mal dans ce rôle et est passé à la mi-saison.

Les Bears de Matt Eberflus semblaient avoir solidifié la ligne offensive ces dernières semaines avec Larry Borom jouant le tacle droit et Teven Jenkins jouant le garde droit. L’ajout de Leatherwood au mélange semble indiquer que les choses sont toujours en mouvement.

Jenkins a fait une course folle pendant le camp, passant du tacle droit de réserve à la garde droite de départ en quelques jours. Jenkins a déclaré mardi que le poste de garde commençait à lui sembler «naturel». Lorsqu’on lui a demandé s’il s’attendait à commencer dans l’ouverture de la saison, Jenkins a répondu: “Ce n’est pas à moi de décider.”

“C’est à [the front office]comme ils veulent le dire ou comme ils veulent y répondre », a déclaré Jenkins.

Même si Leatherwood ne démarre pas, c’est une décision à faible risque et très gratifiante pour les Polonais de tenter leur chance sur un ancien choix de première ronde.