Skip to content

Japan a commencé lundi ses premières chasses commerciales à la baleine depuis plus de trois décennies, écartant l’indignation de la reprise d’une pratique que les défenseurs de l’environnement considèrent comme cruelle et dépassée.

Cinq navires appartenant à des communautés baleinières ont quitté le port de Kushiro, dans le nord du Japon, avec leurs cornes éclatantes et des bâches grises jetées sur leurs harpons. Lundi après-midi, une première baleine avait été capturée et était en train d'être ramenée à terre.

Les chasses interviennent après que le Japon a décidé de se retirer de la Commission baleinière internationale, une initiative critiquée par les activistes et les pays anti-chasse à la baleine mais accueillie favorablement par les communautés japonaises de chasse à la baleine.

"Mon cœur déborde de joie et je suis profondément ému", a déclaré Yoshifumi Kai, président de l'Association japonaise de chasse à la baleine, s'adressant à plusieurs dizaines d'hommes politiques, de responsables locaux et de baleiniers à Kushiro avant le départ des bateaux.

"C'est une petite industrie, mais je suis fier de chasser la baleine. Depuis plus de 400 ans, les gens chassent la baleine dans ma ville natale."

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *