Skip to content

CLes limbers sont invités à cesser de laisser des peaux de banane et de la peau d’orange sur les montagnes les plus populaires d’Angleterre, car elles gèlent et ne se biodégradent pas.

Les équipes de protection de la montagne en charge de Ben Nevis et de Snowdon ont demandé aux visiteurs de traiter les «déchets organiques» comme ils le feraient avec d’autres déchets, car ils peuvent mettre deux ans à se décomposer dans un climat froid.

Les appels font suite à une «augmentation» du nombre de visiteurs dans la plus haute montagne du pays, le Ben Nevis. La semaine dernière, les ramasseurs de litières Real3Peaks Challenge ont collecté 8 kg de peaux de bananes sur la montagne.

Les déchets, qui sont jetés par les centaines de milliers de visiteurs dans les montagnes, sont souvent laissés à la charge des équipes de nettoyage. Les marcheurs pensent que les fruits se décomposeront en quelques semaines.

La Snowdonia National Park Authority s’est plainte que lorsque chaque alpiniste transporte une collation, les déchets laissés sont «importants» et prennent des années à disparaître.

Ils ont dit que le processus de biodégradation éventuel peut également être problématique pour l'environnement naturel et modifier l'acidité du sol.

L'association caritative pour la conservation, John Muir trust, a ajouté qu'elle avait collecté 1 000 peaux de banane lors du sommet de Ben Nevis lors d'un nettoyage de la litière en 2009, mais qu'il s'agit d'un problème croissant.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *