Skip to content

Fou des décennies, les super-héros d’Hollywood étaient – à quelques exceptions près – des hommes.

Christopher Reeve était Superman et Adam West était Batman. Il y avait quelques super-héros féminins occasionnels, tels que Wonder Woman, mais ils étaient l'exception.

Toutefois, au cours du week-end, Marvel a annoncé sa relève de la garde en annonçant son dernier lot de films de super-héros à la convention du Comic-Con à San Diego.

Plusieurs actrices ont été débarquées par des actrices, reflétant un changement dans les rapports de force à Hollywood à l'époque #meetoo et Time's Up.

Combien de contrats valent aux femmes n’ont pas encore été annoncés, mais les studios subissent de plus en plus de pressions pour les payer au même prix que leurs homologues masculins.

Marvel, en particulier, a été considéré par beaucoup comme un bastion masculin pendant des décennies. Son premier film à Hollywood était Captain America en 1944 et depuis lors, son offre inclut Iron Man, The Incredible Hulk et Spider-Man.

Le dernier film de Thor, Thor: Love and Thunder, est l'exemple le plus graphique de ce changement de culture.

Natalie Portman jouera à nouveau le rôle de l’astrophysicienne Jane Porter.

Cependant, cette fois-ci, elle brandira aussi le marteau car Thor Odison, le héros traditionnel décrit par Chris Hemsworth, est jugé indigne de le faire.

Source

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *