Skip to content

Un employé d'Aramco marche près d'un réservoir de pétrole à la raffinerie de pétrole et au terminal pétrolier de Ras Tanura en Arabie saoudite.

Ahmed Jadallah | Reuters

Saudi Aramco, le plus grand appel public à l'épargne (IPO) du monde, a fait un bond dans le passé alors qu'il faisait ses débuts à la bourse du pays mercredi matin.

Les actions de la compagnie pétrolière publique ont atteint 35,2 riyals (9,38 $) lors des premières transactions à Riyad, après avoir fait ses débuts à 32 riyals saoudiens, ce qui lui a valu 1,88 billion de dollars.

Les débuts publics d'Aramco, qui cotaient 1,5% de ses actions localement sur le Saudi Tadawul, sont les plus importants jamais enregistrés – dépassant les 25 milliards de dollars qu'Alibaba a levés lors de son introduction en bourse en septembre 2014.

Le premier appel public à l'épargne du géant pétrolier a dépassé sa valorisation précédente de 1,7 billion de dollars, annoncée lorsque le prix de l'action a été divulgué la semaine dernière au sommet de la fourchette du marché. Mais la valorisation de 1,88 billion de dollars reste inférieure à ce que le royaume visait initialement et dépendait fortement des investisseurs locaux après avoir annulé les tournées internationales en raison d'un intérêt étranger terne.

Ceci est une histoire de dernière minute, veuillez vérifier plus tard pour en savoir plus.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *