Actualité culturelle | News 24

Les actions européennes devraient enregistrer la pire année depuis 2018

LONDRES – Les marchés européens sont sur la bonne voie pour leur pire année depuis 2018, alors que la guerre de la Russie en Ukraine, la forte inflation et le resserrement de la politique monétaire ont martelé les actifs à risque dans le monde entier.

Le paneuropéen Indice Stoxx 600 a commencé le dernier jour de bourse de 2022 en baisse de plus de 12% depuis le début de l’année, sa pire performance depuis une baisse annuelle de 13,24% en 2018. L’indice européen des blue chips a connu une année 2021 exceptionnelle, bondissant de 22,25% sur l’année.

Les premiers échanges de vendredi ont vu le Royaume-Uni FTSE 100 glisse de 0,35%, le CAC 40 baisse de 0,6% et l’allemand DAX inférieur de 0,5 %. Le Stoxx 600 était en baisse de 0,4%.

Les économies du monde entier ont commencé l’année en essayant toujours de sortir de la pandémie de Covid-19, avec des blocages persistants en Chine et d’autres goulots d’étranglement persistants de l’approvisionnement formant ce qui était maintenant tristement qualifié par la Réserve fédérale américaine en 2021 de pression inflationniste “transitoire”.

L’invasion non provoquée de l’Ukraine par la Russie en février et la militarisation subséquente de ses exportations alimentaires et énergétiques face aux sanctions radicales des puissances occidentales ont fait monter en flèche les prix des aliments et de l’énergie et ont aggravé cette pression, contribuant à faire grimper l’inflation à des sommets de plusieurs décennies dans de nombreux grands pays. économies.

La crise du coût de la vie résultant de la flambée des factures énergétiques des entreprises et des consommateurs a fini par peser sur l’activité, tandis que la Fed et d’autres grandes banques centrales ont été contraintes de resserrer leur politique monétaire avec des hausses agressives des taux d’intérêt afin de contenir l’inflation.

Articles similaires