Les actions d’Uber chutent alors que Softbank envisage de vendre des actions pour couvrir les pertes de Didi

SoftBank vend environ un tiers de sa participation dans la société de covoiturage Uber pour couvrir les pertes sur son investissement dans la société chinoise de covoiturage Didi, ont déclaré à CNBC deux personnes proches du dossier. Il prévoit de vendre 45 millions d’actions, qui seront bloquées pendant 30 jours.

Les actions Uber ont chuté de 5% dans les échanges prolongés à la suite du rapport.

La valeur de la propre participation d’Uber dans Didi a diminué de 2 milliards de dollars la semaine dernière après le début en juin des actions de dépositaire américain de Didi à la Bourse de New York, alors que la Chine aurait prévu des amendes et d’autres sanctions contre la société dans le cadre d’une répression plus large contre les sociétés chinoises cotées aux États-Unis.

SoftBank a perdu environ 4 milliards de dollars sur sa position Didi au total, a rapporté Deirdre Bosa de CNBC.

La nouvelle intervient une semaine après que les actions d’Uber ont légèrement augmenté après que l’unité de camionnage de la société a annoncé son intention d’acquérir la société de logiciels d’expédition Transplace de TPG Capital pour environ 2,25 milliards de dollars.

Les actions Didi ont chuté de 37% par rapport à leur cours de clôture de 14,14 $ le premier jour de cotation de l’action, le 30 juin. Au cours de la même période, les actions Uber ont baissé d’environ 8%. Le SoftBank Vision Fund détenait 21,5% de Didi suite à sa cotation aux États-Unis.

SoftBank a investi dans Uber en 2018. En 2019, SoftBank Vision Fund a investi 333 millions de dollars supplémentaires dans Uber. Pas plus tard que le 31 mars Uber référé à SoftBank en tant que « grand actionnaire ».

C’est une nouvelle de dernière minute. Veuillez vérifier les mises à jour.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments