Skip to content
L'équipe féminine de football demande l'abrogation de l'interdiction de s'agenouiller

PHOTO DE DOSSIER: Football Football – Coupe du Monde Féminine – Ronde de 16 – Espagne / États-Unis – Stade Auguste-Delaune, Reims, France – 24 juin 2019 Abby Dahlkemper, Julie Ertz et Alex Morgan des États-Unis au cours de l'hymne national avant le match / Photo prise le 24 novembre 2018 / REUTERS / Bernadett Szabo

(Reuters) – L'équipe nationale féminine des États-Unis a appelé la Fédération de football des États-Unis (USSF) à abroger une politique interdisant aux joueuses de s'agenouiller pendant l'hymne national et à présenter des excuses aux joueuses et fans noires.

L'USSF tiendra une réunion spéciale mardi pour envisager de supprimer la règle, qui oblige les joueurs à "se tenir respectueusement lors de la lecture des hymnes nationaux à tout événement dans lequel la Fédération est représentée".

Agenouiller est devenu un symbole de la lutte contre la brutalité policière utilisée par les manifestants qui ont inondé les rues des villes américaines après la mort de George Floyd, un homme noir décédé en garde à vue à Minneapolis le mois dernier.

«La Fédération devrait immédiatement abroger la« politique de l'hymne », publier une déclaration reconnaissant que la politique était erronée lorsqu'elle a été adoptée et présenter des excuses à nos joueuses et supporters noires», a déclaré la déclaration publiée par la United States Women's National Team Players Association. le lundi.

«De plus, nous pensons que la Fédération devrait exposer ses plans sur la manière dont elle soutiendra désormais le message et le mouvement qu'elle a tenté de faire taire il y a quatre ans.»

L'URSS a déclaré lundi à Reuters dans un courrier électronique qu'un vote pourrait avoir lieu après la conférence téléphonique de mardi ou vendredi lors de la réunion trimestrielle du conseil d'administration.

La politique a été mise en place en 2017 après que la joueuse de l'USWNT, Megan Rapinoe, s'est agenouillée lors de la lecture de l'hymne avant un match contre la Thaïlande l'année précédente.

Le quart-arrière Colin Kaepernick a popularisé le geste de s'agenouiller lors des interprétations d'avant-match de "The Star-Spangled Banner" en 2016 alors qu'il était membre des 49ers de la NFL à San Francisco.

La décision de l'USSF de reconsidérer sa position intervient après que le commissaire de la NFL, Roger Goodell, a déclaré la semaine dernière que la ligue avait fait une erreur en n'écoutant pas les joueurs et les avait encouragés à s'exprimer et à protester pacifiquement.

Reportage de Steve Keating à Toronto et Nick Mulvenney à Sydney; Montage par Ken Ferris et Peter Rutherford

Nos normes:Les principes de Thomson Reuters Trust.