Skip to content
L'Équateur interrompt l'oléoduc majeur en raison de manifestations et d'un cas de force majeure

FILE PHOTO: Une vue montre le complexe de raffinerie Esmeraldas géré par l'État à Esmeraldas, Équateur, le 15 août 2017, REUTERS / Daniel Tapia

QUITO (Reuters) – Petroecuador a suspendu les opérations de son réseau de pipelines trans-équatorien (SOTE) mercredi après que des manifestations anti-austérité aient étouffé la production de certains gisements de pétrole qu'il utilise pour ses stocks, a annoncé mercredi le ministère de l'Énergie.

L’oléoduc de la compagnie d’état, qui transporte normalement 360 000 barils par jour vers la côte du Pacifique, a été fermé à 13 heures. (1800 GMT), a annoncé le ministère dans un communiqué. Il a ajouté qu'il pesait la déclaration de force majeure sur des contrats internationaux en raison de retards de livraison potentiels.

Reportage d'Alexandra Valencia; Édité par Sandra Maler

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *